mercredi 21 février 2018

Fleur Hana - Feeling Good

Jeune femme moderne, libre et fière d'être indépendante, Sarah Jones, 28 ans, mène sa vie comme elle l'entend. Elle manifeste ouvertement ses revendications féministes et, forte de son nouveau mantra : "Je suis célibataire, je suis sexy et je peux me faire un coup d'un soir", elle se laisse embarquer par ses amis dans un pari.

Un pari qui va la conduire tout droit dans les bras d'un inconnu taciturne au regard froid et distant. Malgré ses convictions et ses belles paroles, elle va rapidement perdre le contrôle de la situation et se retrouver face à un homme aussi passionné que mystérieux.

Entre découverte de sa sensualité et situations dangereusement sexy, elle en oubliera qu'elle ne se résume pas à ses pulsions. Sandro pourrait bien être celui qui chamboulera la détermination de Mademoiselle Jones...


Mon avis:
Cette lecture est en faite une relecture! J'avais dévoré ce livre en août 2014 et en le voyant l'autre jour à la bibliothèque j'ai eu un flash! Je me suis souvenue d'une lecture qui m'avait marquée, je voulais voir ce qu'il en était encore aujourd'hui et mon avis a quand même changé... Ais-je lu beaucoup entre temps ou mes goûts livresques ont-ils changés? Un peu des deux je pense.

Sarah est jeune, jolie, elle a une belle carrière devant elle et des amies qui la soutiennent. Elle se remet d'une rupture plutôt vilaine et elle fait souvent la fête avec ses copines... Un soir elle tombe dans les bras d'une jeune homme, après un pari, en ce disant qu'elle ne risque pas de le revoir! Sauf que Sandro va devenir son nouvel assistant et que leur relation va très vite déraper sur des plans fesses à répétition. 

Je me souviens qu'à la première lecture ce style m'avais plu, beaucoup de scènes érotiques dans des endroits parfois insolites. Une histoire sans prise de tête et qui fini sur un ton léger. Sauf que là j'ai vu un peu trop de scènes de fesses et que l'histoire me semblaient un peu trop facile... Sarah qui ne veut surtout pas de relation continue mais qui après quelques jours est prête à tout perdre pour les beaux yeux de Sandro, bof bof... Mais bon c'était chouette de voir qu'après des années un livre peut vous faire un tout autre effet! Ce livre n'est de loin pas mon favori de Fleur Hana qui m'a ravie avec "Follow Me" que j'ai trouvé bien meilleur et avec de "vrais" bonnes histoires....

lundi 19 février 2018

The sun is also a star - Nicola Yoon

Daniel, 18 ans, est fils de Coréens immigrés à New York. L'année prochaine, il intègrera certainement la prestigieuse université de Yale.

Natasha, 17 ans, est arrivée de la Jamaïque dix ans auparavant. Ce soir, elle quittera peut-être les États-Unis pour toujours.

Il croit à la poésie et à l'amour.
Elle croit à la science et aux faits explicables.

Ils ont 12 heures pour se rencontrer, se connaître, et s'aimer.
Au-delà des différences.


Mon avis:
Mais qu'est-ce que j'ai eu de la peine à lire ce livre! Trop de détails, trop de "personnages" (enfin quand ce n'est ni Daniel ni Natasha, on a eu droit aux cheveux ou aux yeux enfin bref...) et beaucoup de "blabla" qui ne me semblait pas utile à l'histoire qui était pourtant belle!

Natasha n'a plus que 12h avant d'être expulsée, tout ça parce que son père a été pris en flagrant délit de conduite en état d'ébriété et que leur statut de sans-papiers a été découvert! Elle enrage contre cet homme et va tenter le tout pour le tout en allant frapper à toutes les portes... 

C'est ainsi qu'elle va rencontrer Daniel. Lui a 18 ans, déteste son frère et tente de faire comprendre à ses parents qu'il préfère la poésie à la médecine. Mais ses parents, qui ont connu la pauvreté, ne veulent rien savoir, surtout après que le grand frère de Daniel aie été renvoyé de son université! 

Ses deux là ont peu de temps devant eux et pourtant ils vont s'accrocher à la moindre seconde qui leur reste. Cette partie de l'historie était juste top... Par contre on nous ajoute là au milieu des chapitres sur les cheveux, les yeux, la vie des parents des jeunes, la vie de l'agente de sécurité du service d'immigration, sur l'amante d'un avocat... Enfin plein de chapitres qui ne m'ont rien apporté de plus à ma lecture sauf un petit ras-le-bol! J'avais l'impression que l'histoire principale était noyée dans trop de détails qui m'importait peu...

samedi 17 février 2018

Isis, 13 ans, 1,60 m, 82 kilos - Sophie Rigal-Goulard

Isis porte le nom d'une reine, mais au collège ses surnoms sont Big Mamma et Big Isis... Car elle a trente kilos de trop. 
Décidée à devenir celle qu'elle rêve d'être, Isis écrit à son père, qu'elle ne connaît pas, pour lui demander de l'aide... 

Mon avis: 
Un petit livre jeunesse sur un sujet qui me touche beaucoup. Il était très bien écrit pour aborder la discussion sur le thème du poids, et surtout c'était une histoire bien construite et crédible! 

Isis est une jeune fille en surpoids, qui ne se met pas en avant à l'école afin de ne pas s'en prendre plus sur la tête! Il faut dire que les fortes têtes trouvent déjà de quoi la rabaisser. Malgré tout elle va se faire une amie et surtout rencontrer une nouvelle enseignante qui va lui offrir un moyen de trouver une échappatoire à son quotidien et à ses poursuivants. 

Et ce n'est pas à la maison qu'Isis trouve du réconfort, sa mère méprise son poids et son nouveau copain qui est coach sportif pense qu'elle ne fait pas assez d'efforts. Car oui Isis mange, pour combler le manque de ce que sa vie ne lui apporte pas. Pourtant elle tente de maigrir, de faire des efforts. Pour tenter de gagner encore en confiance elle va tenter de renouer contact avec son père, parti dès sa naissance. Des lettres qui lui permettront d'extérioriser ses journées et ses peines. Mais ce que j'ai aimé c'est que ce n'est pas un livre où la jeune fille s'apitoie! Elle tente d'avancer, de trouver des solutions et surtout de se faire une place dans sa vie. 

Mais rien n'est vraiment comme on ne pensais et on va avoir une très belle fin. Alors non, Isis ne va pas maigrir comme par magie! Mais elle va gagner quelque chose de très précieux, bien plus que tous les kilos au monde...

vendredi 16 février 2018

Room Hate - Penelope Ward

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant. Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. 

C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile. Sauront-ils se parler?

Mon avis:
J'étais agréablement surprise par cette lecture. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais, limite, un préjugé sur ce trio que j'allais découvrir! Mais c'était bien écrit et j'ai eu une belle découverte. 

Amélia est une jeune femme qui se retrouve seule après une rupture pas très agréable. Elle a perdu sa grand-mère et se voit léguer la maison de ses vacances d'enfance! C'est une belle partie de bonheur pour elle de retrouver ses endroits qu'elle aimait tant, mais elle va devoir les partager avec Justin qui sera copropriétaire de la maison. Et si dans leur jeunesse ils étaient très proche, un événement les a éloignés... 

Justin débarque dans la maison alors qu'Amélia y est déjà, et la rancœur qu'il éprouve depuis des années pour la jeune femme va ressortir en quelques secondes! Jade, qui est la petite amie de Justin, ne peut qu'assister à la guerre qui se déclare entre les deux jeunes gens. Mais très vite le passé va devenir de plus en plus présent et le contact forcé entre Justin et Amélia va leur jouer des tours. 

Peut-on pardonner des choses qui nous ont vraiment blessé dans le passé? Peut-on passer l'éponge pour tenter de renouer quelque chose? Et quand enfin on semble toucher à un bout de bonheur, pourquoi le destin nous joue encore de mauvais tours? Dans ce livre on a une belle romance, une histoire bien pensée et structurée, mais surtout de la douceur malgré quelques coups bas de la vie!

vendredi 9 février 2018

Le pacte d'Emma - Nine Gorman

Je pensais qu'en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c'est ma raison qui est en train de s'envoler. 
Je l'ai embrassé, mais ce n'est pas ce qui est le plus déraisonnable. 
Ce qui l'est, c'est que j'ai aimé ça. 

Mon avis:
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 sagas terminées  
Je pense que ce livre est passé un peu partout! Je me suis lancée dedans avec quelques réticences et malgré une lecture qui fini sur des bases encourageantes j'ai souvent trouvé des lenteurs à ce tome! Mais attendez avant de tirer des conclusions hâtives... 

Emma est une jeune fille qui est enfermée dans sa maladie. Elle est partie de sa petite ville natale qui n'avait que son état de santé en conversation. Elle habite maintenant une grande ville, majestueuse que beaucoup rêverait de visiter. Pourtant Emma travaille depuis chez elle et ne sort que très peu. La plus part du temps pour aller voir son amie qui est libraire. Son frère a emménage avec elle et gardé un œil sur son état de santé! 

Emma va faire la rencontre d'un homme qui l’obsédera très vite malgré le danger qu'il peut représenter. Et c'est là que pour moi cela a croché! Emma nous parle de cet homme qui peut la nuire mais qu'elle ne peut oublier, elle devient son assistante mais a des vues sur le frère de ce dernier. Bref je croyais lire un mélange de plusieurs séries déjà vues et revues! Sauf que dans les dernières pages et avec les derniers rebondissements de l'histoire, j'ai eu envie d'avoir la suite maintenant! J'ai, ceci étant, été perturbée par la toute fin de ce tome, et j'espère que le prochain tome va nous apporter de vrais réponses. 

Alors oui l'histoire a du déjà vu, et certain(e)s la connaissent déjà mais pour moi c'était une totale découverte. Il y a du bof mais j'avoue que la fin sauve le reste! Et j'attends maintenant le tome 2 pour me faire une idée définitive sur Emma et ses hommes...

Calendar Girl - Audrey Carlan

Calendar Girl Septembre
Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl...
Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal. 
Elle n'a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l'argent à son
client précédent qu'elle ne peut pas rembourser pour l'instant, et l'état de son père ne s'améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n'a eu de ses nouvelles.  
Mia est totalement dévastée. 
Elle va prendre la seule décision qui s'impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l'hôpital, va obtenir ce qu'il veut. En tout cas, c'est ce que Mia va lui laisser croire.

Mon avis: 
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 sagas terminées   
Je n'ai pas mis les résumés d'octobre, novembre et décembre exprès. Je trouve ces quatrième de couverture bien trop révélatrices! Autant garder un peu de surprise... Même si je suis à la traîne et que tout le monde a déjà donné son avis sur cette série je rajoute encore quelques lignes! 

J'avoue que j'étais contente de terminer enfin cette histoire! Contente surtout de ne plus entendre Ginelle... Je l'avais dit dès le départ, leur façon de parler ne me plaisait absolument pas. Jusqu'à la dernière page j'ai donc eu diverses occassions de lever les yeux au ciel! Quelques parties de l'histoire m'ont franchement déplu, et plusieurs pages remplie de moments de fesses auraient pu nous être épargnées! 

Si je devais retenir le positif je dirais que la rencontre entre Mia et Wes est capitale, leur attirance est immédiate et m'a fait tenir jusqu'à la dernière page. La maturité de Madison m'a aussi beaucoup plu! Quand on sait ce qu'elle a vécu on est épaté par sa façon de vivre ses nouvelles aventures. Le tome où Mia va chez le sénateur est aussi très prenant, son retour à Vegas et ce que cela implique va aussi nous apporter des nouveaux points de vue. L'arrivée de Maxwell dans l'histoire était sympa même si franchement c'est du déjà vu! L'arrivé de l'homme riche prêt à tout pour tirer Mia de son mauvais pas... 

J'ai aimé les mauvaises passes de Wes, et ce que cela a apporté à l'histoire. Même si leurs retrouvailles m'a plutôt fait tourner rapidement les pages tellement il y avait de "moments fesses". Pour le dernier tome je suis restée un peu sur ma fin! C'était tellement prévisible que j'en suis restée mitigée. Du coup c'était un dernier tome en dessous de ce que j'attendais...  

dimanche 31 décembre 2017

54 minutes - Marieke Nijkamp

Opportunity School, Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule.

Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Tous ont un lien avec Tyler  : Claire, son ex-petite amie, Autumn, sa propre sœur, Sylvia, la petite amie d’Autumn et le frère de celle-ci, Thomas.

Cinquante-quatre minutes pendant lesquelles Tyler force ses otages terrorisés à l’écouter se plaindre. Il n’a jamais été aimé, ni par sa petite amie Claire, ni par son père violent et alcoolique, et encore moins par sa sœur Autumn, à laquelle il ne pardonne pas de vouloir partir à New York pour être danseuse.

Mais loin d’être une victime, Tyler est avant tout un psychopathe, qui assassine trente-neuf personnes.

Mon avis:
Merci encore à Hachette pour ce livre qui nous témoigne une atrocité sans faille, un drame sans mesure, la fin de vies innocentes... Un livre, vous l'aurez compris, qui nous parle d'une tuerie dont personne n'en ressort, véritablement, vivant. Il y a ceux qui sont mort et ceux qui vont ressasser longtemps ce qui c'est passé durant ces 54 minutes.

Tyler est un monstre, c'est ainsi qu'il sera décrit. Il prendra le temps de tuer plusieurs de ses camarades ainsi que professeurs. Le tout dans l'enceinte même de son établissement scolaire. Mais surtout il fera de tout son possible pour blesser celle à qui il tient (ou tenait) le plus au monde.

Autumn est la soeur de Tyler, et quand elle voit son frère débarquer elle ne songe pas à l'atrocité qu'il va lui faire vivre. Elle ne pense qu'à son amour pour Sylvia. Elle ne pense qu'à la vie qu'elle revait de mener. Mais elle va voir la mort et découvrir la perversité de son frère.

Claire c'est l'ex petite amie de Tyler et si elle n'est pas dans l'auditorium, elle sait que son frère si trouve! Quand au frère de Sylvia il ne songe qu'à détruire Tyler.

La vie de ces jeunes on va la suivre durant toute cette atroce matinée. On va voir leurs peurs, leurs rêves, leurs espoirs mais surtout le désespoir! On va voir leurs rires avant leurs larmes, on va apprendre leur histoire en même temps que les balles tombent! On va comprendre certaines choses, on va haïr d'autres et on va détester Tyler et son comportement tout en méprisant la société qu'y la fait devenir ainsi! Ce lire remue mais ne m'a pas emportée...