mardi 31 mars 2015

Un automne à Serenity - Sherryl Woods

Laura en est sûre, quelque chose ne va pas : depuis un certain temps, Misty, l’une de ses élèves, sèche les cours, ce qui ne lui ressemble pas. D’ailleurs, J.C. Fullerton, le médecin de la jeune fille, est inquiet lui aussi. Et s’ils unissaient leurs efforts pour gagner la confiance de Misty et percer son secret ? propose J.C. Évidemment, dans une ville comme Serenity, leur proximité va forcément susciter les commérages, et d’autant que J.C. est un séducteur patenté... Tant pis. Pour aider Misty, Laura est prête à tout. Même à mettre sa réputation en jeu.

Mon avis:
Laura aura bien des difficultés à trouver le fin mot de l'histoire, que des rebondissements dans ce livre. 

Entre les troubles de Misty et son histoire naissante avec J.C, dans une si petite ville où tout se sait...

Le bien triomphe mais ce que j'ai retenu c'est qu'enfin on parle de harcèlement moral sur les ados, de boulimie et d'anorexie! Le tout dans un seul et même livre, chapeau à l'auteur de nous avoir apporté au moins un peu de ce qui est encore "tabou" pour beaucoup!

Le ballet des sentiments - Susan Mallery

Evie ne parvient pas à y croire. A peine vient-elle d’être recrutée à l’école de danse de Fool’s Gold que la directrice démissionne, lui laissant la charge de monter le célèbre ballet annuel. Un ballet qui a lieu dans seulement… six semaines. Autant dire, le cauchemar ! Comment peut-elle préparer un spectacle dont elle ne connaît ni la chorégraphie ni la musique ? Et puis, comment se concentrer sur une telle mission quand, depuis le premier jour où elle a posé le pied à Fool’s Gold, c’est Dante Jefferson, son voisin si craquant, qui occupe toutes ses pensées ?

Mon avis:
Evie se retrouve de retour au bercail après une mauvaise chute et c'est ce qu'elle redoutait le plus... Elle voulait partir au loin de cette famille où elle n'avais jamais trouvé sa place... Une mère trop distante, des frères déjà grands et unis comme un roc à sa naissance... Evie à l'impression d'être de trop. Elle à toujours voulu partir très vite et cet accident la ramène à la maison. 

Elle emménage dans un meublé et prend un job de prof de danse. Mais à la veille d'un spectacle de Noël, elle se retrouve seule pour former une troupe et sans l'aide de Dante elle n'y arriverait pas... Elle va découvrir ce que les petites villes ont de meilleur: le soutien. En un rien de temps elle se retrouve avec toute l'aide nécessaire pour avance, des mamans lui apportent des dvd des anciens spectacles, le matériel est restauré en un rien de temps et les élèves apprennent aussi vite qu'elles en sont capables.... 

Mais tout ça n'est rien comparé aux sentiments qu'il y à entre Evie et Dante. Mais comme rien n'est simple, Dante déserte Fool's Good par peur de ses sentiments, alors qu'Evie avait enfin pu rétablir le contact avec ses frères et sa mère. 

Mais Dante finira par comprendre que l'amour est plus fort et il reviendra vers Evie le jour du spectacle ... 

dimanche 29 mars 2015

L'amour sous les flocons - Stella MacLean

L’hôtel Mirabel a beau être charmant, jamais Marnie n’aurait songé à y passer Noël si on ne l’avait pas suppliée d’y jouer les clientes mystères. Pour rendre service, elle a donc accepté d’endosser ce rôle et de faire secrètement une enquête de satisfaction… Sa rencontre avec Luke, le gérant de l’hôtel, bouleverse tout. Car, immédiatement, un lien incroyable se noue entre eux, ainsi qu’avec son adorable petit garçon. Et très vite Marnie comprend que, si elle veut donner une chance à leur histoire naissante, elle va devoir avouer à Luke la véritable raison de son séjour. Au risque qu’il se sente trahi… et s’éloigne d’elle à jamais. 

Mon avis:
Marnie c'est la seul fille d'une fratrie de 4 enfants, et surtout c'est la petite dernière... Toujours couvée comme à 15 ans alors qu'elle est adulte depuis longtemps. Personne ne la prend au sérieux même si elle à bâti une entreprise avec un associé et qu'elle fonctionne superbement bien depuis des années. 

Sauf que Marnie à envie de changement, elle s'apprête à vendre ses parts pour de nouvelles aventures. Mais bien sur ses frères s'en mêlent, alors qu'elle n'a rien demandé. En veille de Noël elle à besoin d'espace mais surtout de s'éloigner du tumultes des fêtes et voilà que son frère lui propose un petit séjour en montagne à condition qu'elle inspecte ce dernier pour un de ses clients qui en est le patron et aimerait le vendre. 

Voilà comment elle se retrouve à l'hôtel Mirabel en pleine période des fêtes. Mais loin de se sentir à l'aise avec cette inspection, elle est inquiète pour l'inspection surtout après avoir fait la rencontre d'une équipe formidable mais surtout de Luke et de son fils... 

Et ce que l'on peut dire c'est qu'entre Marnie et Luke c'est un véritable coup de foudre qui devra survivre à la situation. Mais peut être est-ce là le projet rêvé pour Marnie? Avec toute son ambition mais surtout son amour elle devra convaincre sa famille ainsi que Luke de ce que l'avenir pourrait être pour eux...

Un milliardaire pour Noël - Liz Talley

Un milliardaire ? Mary Paige n’en revient pas. Elle croyait avoir apporté un café à un véritable sans-abri, et voilà qu’elle découvre que derrière les traits de ce vieillard frigorifié se cache un milliardaire excentrique. Et elle n’est pas au bout de ses surprises : pour la remercier, celui-ci lui propose d’incarner l’Esprit de Noël pour sa prochaine campagne de charité… en échange d’un chèque de deux millions de dollars. Seule contrainte : travailler avec son petit-fils Brennan, un businessman certes séduisant, mais qui voit cette campagne d’un très mauvais œil…

Mon avis:
Mary Paige croit aider un pauvre sans abri en lui apportant une paire de chaussettes et un café mais elle à en réalité devant elle un milliardaire excentrique prêt à tout pour trouver son "esprit de Noël". 

Voilà comment elle se retrouve embarqué dans un coup de pub pour une grande chaîne de magasins. Sauf que rien n'est comme elle l'espérait, surtout qu'elle doit faire cette campagne avec Brennan, qui lui ne croit pas en toutes ces histoires de magie de Noël... 

Mais avec le rapprochement ils finissent par se livrer leur passé et se font des confidences sur l'avenir... 

lundi 23 mars 2015

Ce que l'image ne dit pas - Anne François

Certains enfants vivent emmurés dans un silence qu'on appelle l'autisme. Tel est le destin d'Olivia que sa mère Lucile refuse d'abandonner à son sort douloureux.
Ce combat d'une mère qui garde l'espoir de guérir sa fille malgré le dédale des démarches sans issue, nous le vivrons dans ce roman à double voix par les paroles de Lucile, mais aussi par celles du cameraman venu tourner un documentaire sur la petite Olivia.
"Je n'aurais pas dû dire oui", se dit Lucile lorsque le cinéaste s'installe dans ses murs. Et pourtant, sous le regard de cet homme et de son preneur de son, la métamorphose va lentement s'opérer...

Mon avis:
Lucile dévoile l'histoire d'Olivia en même temps que la sienne, la rencontre avec le père d'Olivia, sa grossesse, son amour pour un homme qu'elle ne met qu'à la place du père et pas de l'amant ou du mari. Cet enfant qui naît difficilement mais surtout qui grandit différemment malgré tous les diagnostiques positifs des médecins. 

Car Lucile le sait, le voit, sa fille est différente. Elle met du temps à s'asseoir, encore plus à marcher et après avoir prononcé une vingtaine de mots elle se tait pour toujours. Lucile part alors pour la maison de son père qui est au bord de la mort. 

Mais Lucile n'est pas soutenue dans son combat: les médecins lui disent inlassablement que c'est elle le soucis, que sa fille est ainsi par sa faute à elle. Ses frères et sœurs aussi la laissent au loin, de même que sa mère. Le père d'Olivia à tout perdu et ne vient que rarement voir cette fille qu'il aimerait pourtant emmener loin de sa mère. Esprit malade lui aussi, même si Lucile évite d'en donner tous les morbides détails. 

Mais surtout cette mère prend notion de tout son passé en racontant l'histoire de sa fille, elle comprend son vécu à elle sous un nouveau regard.

Face à Lucile et Olivia il y à Roch et Théo. 

Roch le cinéaste qui veut à tout prix sortir de cette histoire un film de génie, et pour cela il est prêt à tout y compris séduire Lucile alors qu'il vient d'avoir une fille. Il préfère lui cacher sa vie sentimentale et familiale dans le seul but de lui faire dire tout ce qu'il lui sera utile à son film. Quitte à aller bien trop loin, comme quand les enfants lancent des cailloux sur Olivia mais où il n'intervient pas afin d'avoir des bonnes images, ou encore quand il aperçoit le traitement de choc donné à Olivia mais qu'il laisse faire... Tout cela pour les images, le film doit être parfait quitte à ne plus paraître humain! 

Théo, la force calme, l'homme qui sait écouter et qui surtout laisse la vie aller. La force tranquille de cet homme va surprendre Lucile, mais surtout surprendre son cœur. C'est lui qui aura bien du mal à comprendre à quel point Roch veut des images au prix de l'humain, au prix de l'émotion, au prix des vies qu'il met en jeu.... 

Lucile au fil de son histoire va enfin comprendre à quel point elle en attend trop, à quel point elle à tendance à mettre son histoire, son passé au devant de sa fille. Et au final ce film qu'elle redoutait tant de tourner, ce passé qu'elle avait en horreur à raconter, va lui permettre de trouver la paix avec sa fille et avec son passé...

samedi 21 mars 2015

Mon père m'a vendue - Sean Boyne

Ce récit est l'histoire vraie de Nuala, une jeune Irlandaise de seize ans. Son père ne l'a pas "donnée" en mariage mais bien "vendue" contre la somme de 2500 livres et une voiture, à un fermier beaucoup plus âgé qu'elle. Une histoire terrible de cruauté et de cupidité, de la part de deux hommes qui s'accorderont pour lui voler sa jeunesse et son innocence. Un témoignage choc, qui nous révèle que ces pratiques barbares existaient encore à l'aube du XXIe siècle.

Mon avis:
C'est un récit tragique, criant dans chaque page l'agonie d'une jeune fille vendue à une bête monstrueuse de cruauté et qui ne peut compter sur son père pour la protéger vu qu'il fait partie du complot de son cauchemar! 

Nuala est une jeune fille comme n'importe laquelle à un détail près: son père. C'est un homme cupide et surtout avare de richesse, celle des autres et si possible facilement gagnée. Il livre du charbon pour gagner sa vie et est "marieur". Il fait régner dans son foyer l'ordre par les coups. Il bat sa femme pour un oui ou pour un non et cela de préférence devant les enfants quitte à les réveiller ou à les réunir pour que ça se fasse. 

Un beau jour sa route de livreur croise celle de Paddy, 65 ans, veuf et qui cherche de la compagnie. Voilà comment Nuala se retrouve mariée de force. Vendue pour 2500 livres (ce qui représentait à l'époque une année de salaire pour son père) ainsi que l'achat d'une voiture neuve que son père à choisi le jour du mariage. 

Mais quand on lit ce récit ce qui choque le plus c'est que personne ne fera rien pour empêcher un vieillard de 65 ans connu pour avoir maltraité sa défunte épouse de s'unir à une adolescente de 16 ans. Le fils de Paddy ira même jusqu'à avertir le père de Nuala mais comment se dernier, alcoolique et violent, prendrait-il vraiment les choses sérieusement? Aucun des prêtres ne fera rien pour empêcher cette union. La famille qui pourrait essayer à bien trop peur des raclées qui les attendent pour s'en mêler! 

Mais le mariage n'est pas le moment le plus critique, c'est la vie qui attend Nuala. Elle sera forcée de quitter l'école alors qu'elle était bonne élève, forcée de ne plus voir ses amies, forcée d'abandonner ce que toute adolescente aime et tout cela pour vivre dans une maison éloignée de tout, avec pour seule compagnie son mari, l'aide de la ferme et un chien que son mari finira par tuer car Nuala lui portait de l'attention. 

Si au départ on lui avait dit que le mariage ne serait pas consommé, très vite son mari réclame ce qu'elle lui doit! Il n'a de cesse de lui répéter qu'il l'a payée assez cher pour cela. A l'époque aucune loi n'interdisait un mari de forcer sa femme à avoir des rapports sexuels même sous la contrainte. Et Nuala se retrouve très vite à vivre l'enfer. Nouée et attachée au lit la première fois puis elle finira par "accepter" afin de ne pas avoir à subir les coups de son mari mais aussi ceux de son père! Car si elle est mariée et forcée de vivre ce qu'elle vit, son mari fait en sorte de tout rapporter à ce père qui lui fait peur et qu'elle craint, à ce père qui malgré le mariage viendra régulièrement la battre car elle ne se comporte pas comme il faut selon les dires de son mari, qu'elle n'est pas reconnaissante des richesses qui vont leur revenir à la mort de Paddy. C'est encore une fois l'attrait de l'argent qui le motive. Il insiste pour que sa fille soit entreprenante avec son mari afin que celui-ci meurt plus rapidement et que sa ferme, sa maison et ses terres lui reviennent, à lui, il ne parle pas de l'héritage de Nuala mais de ce qui lui reviendra. 

Puis la fatalité d'une grossesse tombe, elle fait une tentative de suicide mais finit par accoucher difficilement d'un garçon qu'elle n'arrive pas à aimer. C'est le fruit d'un viol et elle ne peut s’empêcher de penser à lui ainsi. C'est la mère de Nuala qui le prendre chez elle pour l’élever. Puis le père de Nuala meurt et c'est une délivrance. Elle fuit en Angleterre là où elle peut enfin respirer et essayer de vivre. 

Après bien des hauts et des bas, des petits boulots, son combat pour lutter contre la drogue et l'alcool, elle aura un premier conjoint, puis un second et elle aura eu des enfants des deux. Paddy fini par mourir et elle en profite pour retourner en Irlande. 

Ce livre à été écrit par un journaliste suite au conseil de la psychiatre de Nuala. C'est un récit qui est bluffant car très sobre malgré la brutalité des éventements transcrits!

vendredi 20 mars 2015

Le petit prince cannibale - Françoise Lefèvre


"Un livre rare. Inoubliable... Texte inclassable car il est à la fois une œuvre littéraire et poétique, un document exceptionnel sur l'autisme et le témoignage d'une mère qui a décidé de tout abandonner pour tirer son fils de la folie, sans l'aide des psychiatres et des institutions."

Mon avis:
Un témoignage brut d'une mère qui donnerait tout pour ses enfants malgré l'autisme de son 3ème. 
Son fils lui prend toute son énergie, sa patiente, son envie, presque sa vie. Mais malgré toutes les mauvaises passes, elle ne laisse rien passer et lutte pour "sauver" son fils. Pas d’hôpital de jour pour lui, elle l'inscrira en école "normale" et fera tout son possible pour l'intégrer dans une scolarité normale. Mais face à elle des regards et des paroles de ceux qui ne connaissent rien à sa situation, qui ne savent pas comment réagir et qui souvent ont des mots blessants malgré eux. 

Ce simple témoignage aurait pu être un livre que l'on dévore mais elle y mêle une histoire qu'elle essaie tant que mal d'écrire, on se retrouve ballottés entre les deux et c'est assez confus au final. Cela reste très bien mais un témoignage simple m'aurait plus plu.

dimanche 15 mars 2015

Chronique d'une enfance meurtrie (Les petits-enfants de Job) - Janine Chanteur

Ce livre a été écrit à la demande de mon amie, Marie-Hélène Mathieu, présidente de l'Office chrétien des handicapés et de la revue Ombre et Lumière. Elle ne désirait pas une histoire, mais un témoignage. Elle souhaitait une aide pour ceux qui ont vécu des souffrances analogues, et même pires, car il y en a de bien plus terribles. Il m'a été dur de replonger dans le passé: le regard en arrière a ranimé les vieux démons que j’espérais mieux endormis... Voici donc un itinéraire que la révolte a soutenu, qu'elle menace encore. 

Mon avis:
C'est un récit direct, sans détours, aucune romance là dedans. C'est des avis purs, des lourdes prises de conscience, des difficultés qu'on n'ose même pas imaginer! C'est juste un récit terriblement criant de vérité qui nous laisse songeur quand à ce que nous aurions fait à la place de cette famille. 

Le combat d'une mère et d'un père, mais aussi d'une famille entière, car souvent on pense à la souffrance des parents mais on oublie la souffrance des frères et des sœurs! Quel est leur ressenti, leur part de culpabilité, d'intériorisation de ces enfants? 

Ce livre en parle mais dans une innocence infinie. On y apprend les batailles du quotidien, les petits rien qui font tout! Mais surtout il y à décrit toutes les phases que l'enfant malade peut ressentir, vivre, avoir.... 

Un magnifique récit.

Elle ne mentait pas ... - Francine Loesch

Quelque part en Suisse Romande, une famille apparemment ordinaire... 
Soudain, l’incroyable vérité éclate. Le père incestueux arrêté puis confondu par la justice, la mère et les enfants luttent pour reconquérir leur droit au bonheur.
"Jean a décidé de faire valoir ses droits sur les enfants. Je n'arrive pas à croire, et ce qui me révolte au plus profond de moi, c'est que l'assistante sociale lui donne raison! Selon elle, un père même lâche, pervers, vicieux, reste un père et doit entretenir un contact avec ses enfants. Et bien, non, je ne suis pas d'accord. Je me battrai afin d'éviter la destruction totale de mes gosses..."
Ce combat, juridique, mais aussi matériel, moral, affectif, durera des années. Le récit autobiographique de Francine Loesch, se lit d'un trait - tant il tien le lecteur sous le charme de sa vivacité et de son évidente authenticité.

Mon avis:
C'est un combat impossible que va mener Francine contre son mari Jean. Après des années elle vient à découvrir que ce dernier à abusé de sa fille et peut être aussi d'un de ses fils. Et les batailles ne vont que s'accumuler! 

Tout d'abord il y à les doutes, puis les confirmations sur ce que Jean à fait subir à sa fille, les juges qui ne sont guère aimables, les avocats qui ne comprennent pas toujours ce qui se passe vraiment et les services sociaux qui au lieu d'aider et accompagner ne font qu'empirer la situation! 

Mais Francine lutte, pour sa fille, ses fils, mais aussi pour elle. Elle fini par gagner petit à petit confiance en elle, elle reprend un appartement, un travail à moitié temps, puis trouve un compagnon. 

Sauf que Jean s'obstine, insultant, menaçant sans jamais lui laisser de repos et l'accusant dans tous ces propos et en vient même à la menacer de mort. 

Ce qui frappe dans ce parcours du combattant c'est qu'il se passe dans des temps modernes et pourtant on n'a l'impression que la justice ressemble à un rouleau compresseur sans pitié pour les victimes! Un récit magnifique, plein de moments tristes mais avec l'espoir du bonheur malgré tout!

vendredi 6 mars 2015

Fusion (Les loups de Mercy Falls 3) - Maggie Stiefvater

Par amour pour Grace, Sam à décidé de quitter la meute. De rester humain plus d'un été. Pour que leur amour continue de s'épanouir. Toujours. Mais Grace, qui à été mordue quand elle n'était qu'une enfant, est aujourd'hui devenue loup à son tour. Le destin n'aurait pu choisir pire moment pour la changer. Car alentour une spectaculaire chasse est ouverte. La fureur des habitants de Mercy Falls s'est encore déchaînée et ne cessera qu'avec le dernier loup abattu. Aidés de Cole et d'Isabel, Sam est prêt à tout pour sauver Grace et le reste de la meute. Dans un monde que semblent mener la haine et la mort, l'espoir est-il encore seulement possible? 

Mon avis:
Un dernier tome bien rempli mais qui au final semble quand même un peu brouillon! 

On retrouve donc Grace qui mordue par Cole se transforme et qui pendant des jours ne donne quasi pas de nouvelles à Sam. Les rares fois où elle arrive à rester humaine assez longtemps pour le contacter il n'arrive pas à la rejoindre avant une nouvelle mutation. 

Les parents de Grace pensent que Sam est responsable de sa disparition, et bientôt c'est tout Mercy Falls qui se demande si Beck ou Sam ne sont pas des psychopathes qui aurait tué les jeunes femmes, surtout après la découverte du cadavre d'Olivia. 

Une fois redevenue humaine Grace apprend la nouvelle et est effondrée car elle se doute que Shelby est derrière tout cela. Elle fini par aller à la rencontre de ses parents afin que ces derniers arrêtent les charges contre Sam et parvient à repartir à coup de menaces de ne jamais plus leur reparler s'ils l'en empêchent.

Le père d'Isabel veut à tout prix mettre un terme aux loups et se mêle politiquement à cette tâche et surtout à la loi qui le lui interdit. Bientôt il obtient le droit d'effectuer une grande battue et c'est Isabel qui maintiendra prévenus Sam et Cole.

Cole quand à lui met à profit de la bande ses connaissances et fini par découvrir un remède qui permet de muter, très peu de temps, un loup en humain. 

C'est finalement un policier qui vient à découvrir les secrets de la bande et qui leur donne la solution sur un plateau! Ils leur proposent sa presqu'île afin que tous les garous puissent s'y réfugier et s'y trouver en sécurité. Mais la battue est soudaine et lors du transfert de la meute, Beck est tué par Shelby et Sam n'a la vie sauve que grâce à Cole, mais ce dernier disparaît soudainement.

Une fois tous les Garous arrivés sur la presqu'île du policier, ce dernier apporte des vêtements à Sam qui se mute à leur arrivée. Grace comprend qu'enfin ils peuvent espérer être protégés. Cole réapparaît quelques temps plus tard. Isabel qui à essayé d'empêcher la battue de son père se voit obligée par ce dernier à partir pour la Californie mais demande à Cole de ne pas l'oublier. 

Une "bonne" trilogie, un début prometteur mais une fin en queue de poisson!

dimanche 1 mars 2015

Fièvre (Les loups de Mercy Falls 2) - Maggie Stiefvater

Grace et Sam ne se quittent plus, mais leur avenir s'annonce fragile. Sam se débat avec son passé de loup qui lui colle à la peau. Grace, elle, se heurte à l'autorité de ses parents et souffre d'une étrange dièvre, qui pourrait bien mettre son amour, et sa vie, en péril.
Survient alors Cole. Lui aussi doit affronter ses démons, et il menace encore plus l'équilibre précaire qui s'est instauré à Mercy Falls. Quant à Isabel, elle ne se pardonne pas la mort de son frère, mordu par les loups. Irrésistiblement attirée par Cole, elle sait pourtant que lui ne rêve que de rejoindre la meute. 
Quand un monde s'écroule, seul l'amour subsiste. Pour toujours?

Mon avis:
Grace est malade, sauf que personne ne sait réellement de quoi elle est atteinte. Ses parents découvrent une nuit Sam dans son lit et tout dérape! Ils lui interdisent de le revoir et Sam doit partir sous le champ reconduit par le père de Grace. 

Il prend donc le chemin de la maison de Beck et assume en partie la place qui lui revient. Mais il ne se sent pas à l'aise surtout face à Cole qui le lui rend bien! 

Isabel s'en veut toujours de la mort de Sam, elle découvre alors Cole et malgré son franc-parler ce dernier comprend qu'elle est blessée même si elle ne devrait pas s'en vouloir. 

Sauf que rien en se passe comme il faudrait, Cole n'arrive pas à rester loup, Victor n'arrête pas de muter d'une forme à l'autre, Isabel n'arrive pas à dépasser sa colère, Sam n'arrive pas à trouver sa place et Grace ne guérit pas de sa fièvre. 

Sam en veut à Beck d'avoir muté des nouveaux, surtout après avoir découvert que Cole est un chanteur fortement connu ce qui risque de compliquer la vie de la meute si cela venait à se savoir. Cole comprend enfin ses actes quand Victor est tué par le père d'Isabel!

Grace finit par s'enfuir chez Sam mais tombe tellement malade que ce dernier doit la conduire à l'hôpital. Où face à une Isabel remontée à bloc il finit enfin par admettre que Grace n'est pas simplement malade mais que le loup en elle s'éveille peut être enfin. Sur l'ordre d'Isabel qui connaît son passé autant de chanteur que de génie, Cole se penche sur les transformations et surtout sur la maladie de Grace et en vient à comprendre que la seule façon de la sauver et de la mordre à nouveau pour qu'elle redevienne loup.

Voici comment Grace mutée s'échappe de l'hôpital, Cole la suivant pour s'assurer que tout ira bien. Isabel quand à elle soutient Sam qui se retrouve accusé de tous les maux par les parents de Grace.