jeudi 28 janvier 2016

Vilaine - Constance Briscoe

Comment Constance Briscoe, haïe et martyrisée par sa mère, est-elle devenue l'une des premières femmes noires juges d'Angleterre?
Voici l'histoire bouleversante d'une petite fille qui subit les pires traitements: coup, insultes, humiliations, privation de nourriture. Troisième d'une fratrie de onze enfants, souffre-douleur d'une mère qui ne cesse de lui répéter qu'elle est laide, Constance est abandonnée de tous. Que ce soit son père, les services sociaux ou l'école, personne ne s'intéresse à cette petite victime qui endure la plus inhumaine des enfances.
A douze ans à peine, elle doit travailler pour se nourrir, cumulant les petits boulots entre ses journées d'école. C'est à force de volonté et d'un courage exceptionnel que Constance parviendra à survivre, mais aussi à se construire et à réaliser son rêve: devenir avocate, puis juge.

Mon avis:
Ce livre est dur, il n'y a pas réellement d'autres mots pour le décrire. On est terrifiés durant sa lecture et on découvre à chaque page plus de souffrance encore.

Constance est la troisième fille de Carmen et George mais elle est née alors que ses parents étaient déjà plus séparés qu'ensemble... Il faut savoir que sa mère n'est de loin pas facile à vivre et que la chose la plus importante pour elle s'est l'argent! Elle se dispute souvent avec George à ce sujet, s'estimant laisée par ce qu'il apporte au ménage... 

Mais malgré tout un autre bébé viendra encore remplir la maison, accompagné d'un autre que sa mère fera passer pour des jumeaux alors qu'elle l'a prise car sa compagne de chambre n'en voulait pas.... Constance se fera souvent la réflexion de ne pas comprendre pourquoi sa mère veut autant d'enfants si elle ne les aime pas. Mais il est vrai que c'est souvent elle qui en prend pour tous les autres, un soucis et hop c'est Constance qui trinque... Au bout d'un certain temps ça sera même sans raison, à chaque fois qu'elle passera à côté de sa mère celle-ci là frappera ou l'insultera sans autre raison que la méchanceté de ses actes.

Constance est une enfant nerveuse, ce qui se comprend vu le comportement de sa mère, et est atteinte de plusieurs troubles dont le fait qu'elle fait encore pipi au lit à 11 ans... Sa mère la guéri à coups de visite chez les spécialiste mais aussi à coups de ceinture, de planche en bois, de chaussure, de gifles, coups de pieds et autre. Constance se couche en recevant une correction afin qu'elle sache ce qui l'attend si elle urine, mais immanquablement le stress la fait uriner dans son lit à alarme. Sa mère entendant l'alarme débarque et la roue de coups avant de la laisser nue au milieu des draps sales. Elle n'a pas le droit à la propreté comme ses frères et sœurs. Elle doit se contenter des mêmes draps souillés le soir suivant. 

Elle n'a jamais d'affaires neuves, sa mère les emmène faire du shopping, ses sœurs ont du neuf mais elle doit se contenter de récupérer leurs affaires à elles. Elle doit trimer pour avoir le droit à sa place, sa passe par le ménage entier de la maison, faire la cuisine et la lessive. Malgré tous ses efforts, rien n'est jamais assez pour sa mère qui en profite donc de la battre à chaque fois plus sadiquement: coups de pieds, gifles, lui couper le poignet avec un couteau, lui tordre les tétons (elle arrêtera après que sa fille doive se faire opérer pour retirer 3 énormes kystes dus à ces mauvais traitements mais qu'elle n’avouera jamais aux médecins...), brûlure de cigarette par le copain de sa mère, coup de planche en bois, arrachage de cheveux (d'ailleurs du au stress elle deviendra chauve pendant bien des années), griffures, ancrage de ses ongles dans les parties génitales.... Sa mère n'est jamais à court d'idées pour la battre ni pour l'humilier! 

Elle la couche nue et demande à tous ses frères et sœurs de venir la regarder, lui achète une robe horrible dans une friperie pour sa première communion alors que celle de ses sœurs est emballée dans sa penderie et en parfait état, puis les insultes violentes: salope, putain, vilaine, laide... Chaque jour Constance s'entendra appeler de laide, pire qu'elle il n'y a pas selon sa mère...

Son père est parti depuis longtemps et le nouveau copain de sa mère est un homme qu'elle déteste depuis le départ, lui aussi la frappe, l’espionne afin de la battre à la moindre occasion ou de rapporter ses faits à sa mère pour que cette dernière s'en charge. Mais la fois de trop, Constance porte plainte. Il ne doit pas la toucher pendant un an, sinon c'est la prison, alors sa mère va encore plus se déchainer sur elle.

Son père tentera de demander leur garde ce qui lui sera refusé, il n'a pas d'adresse fixe alors qu'il possède plusieurs appartements à son nom! Les services sociaux ne chercheront même pas les raisons... Plusieurs fois pourtant Constance pourra s'échapper mais à chaque fois sa mère la récupérera, soit parce qu'elle ne veut pas perdre ses allocations, soit parce qu'elle ne veut pas que son mari récupère les enfants., Au final elle n'aime pas sa fille mais ne veut pas qu'elle parte.

Pourtant un jour une échappatoire se profile, Constance ira vivre avec une professeure pendant un temps, elle aura des meilleurs notes, ne fera plus pipi au lit, et sera enfin libre. Mais la liberté est de courte durée et l'enseignante part en vacances, Constance doit se résoudre à retourner chez sa mère. Cette dernière le lui fait payer encore plus cher, à l'avenir si elle veut manger il lui faudra travailler.

Son premier salut viendra quand sa mère déménagera en la laissant elle et ses deux grandes sœurs sur place, les deux autres peuvent aller la rejoindre quand elles veulent mais pas Constance car sa mère le lui a clairement dit: elle n'est pas la bienvenue chez elle. Constance devra occuper jusqu'à 3 emplois pour réussir à survivre et à payer le loyer à sa mère, car si cette dernière l'a laissée là elle lui réclame de l’argent pour le loyer et pour l’électricité. Elle va devoir se lever aux aurores et se coucher tard mais pourtant elle ne lâche rien. Certains jours elle est tellement fatiguée qu'elle s'endort dans le bus ou en classe et pourtant elle continue toujours. 

Constance va s'accrocher à son rêve: devenir avocate. Elle sait que c'est difficile mais ne lâche rien et réussi tous les tests. Pourtant une épreuve terrible l'attend: demander à sa mère de remplir les formulaires de l'université pour avoir une bourse. Cette dernière lui rit au nez et déchire les papiers. Il ne reste plus qu'à Constance d'attendre une année encore afin de cumuler les 5 ans où elle peut prouver qu'elle subsiste à ses besoins, vient encore un élément terrible: elle a failli ne pas être admise pour un soucis de nom. 

Constance n'apprendra son prénom qu'au moment de rentrer à l'université! Jusque là elle était appelée Clare ou Clarie.... Tous ses documents scolaires sont au nom de Clare. L'université pense donc à une usurpation d'identité, Constance doit apporter la preuve que c'est bien elle les deux personnes et découvre ainsi l'ultime insulte de sa mère.

A la veille de partir à l'université, Constance décide d'aller dire ses vérités à Carmen, elle lui dit qu'elle part à l'université malgré qu'elle ne l'a jamais aidé à accomplir son rêve mais surtout elle lui dit que plus jamais elle ne souhaite lui parler.

On sait qu'elle est devenue avocate puis juge. À la sortie de son livre sa mère intentera un procès pour diffamation mais sera déboutée. Constance a mené son rêve à devenir réalité et a écrit se livre pour se libérer d'une histoire si pesante qu'elle n'osait la raconter à ses propres enfants.

mardi 26 janvier 2016

Babylone Dream - Nadine Monfils

Et ils vivront heureux, jusqu'à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s'étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s'en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s'amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades.
Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l'enquête. Nos vœux de bonheur les accompagnent.


Mon avis:
Cette histoire part dans tous les sens et il faut avoir le cœur bien accroché pour réussir à la lire!

Un sérial killer s'attaque aux jeunes mariés, pendant leur première nuit il s'introduit chez eux et mutile la jeune mariée en commençant par l'amputer de ses bras (alors qu'elle vit encore) puis il lui introduit une grenade par le sexe avant de la faire exploser.... Le tout sous le regard du mari qui lui aura un couteau planté dans le ventre! Lynch et Barn mènent l'enquête avec l'aide de la profileuse Nicki. 

Lynch c'est le flic de la vieille, il va part le chemin le plus court quitte à quelques fois passer outre certaines règles, jamais marié il se contente d'aller "aux putes comme tout bon flic". Il a un frère qui est interné pour troubles du comportement et qui semble être resté stagné en enfance... Enfin du moins le croit-il car un jour il est appelé par l'institut qui lui montre les preuves que son frère n'est pas si innocent que ça, après tout n'a-t-il pas mangé un chien d'un bout à l'autre sous les yeux de la caméra? 


Mais alors Lynch se tromperait-il sur ce frère qu'il pensait connaître? Et cette femme qu'il voit le soir, se déshabiller dans l'appartement d'en face alors que tout le monde dit que c'est inoccupé depuis qu'un jeune couple y a vécu une triste fin? Lynch serait-t-il entrain de dériver comme son frère? Heureusement qu'il lui reste Coco, sa pute habituelle, qui sait comment lui remonter le moral mais est-ce que cette enquête ne va pas lui coûter plus que d'habitude?

Barn c'est le flic qui suit à la lettre toutes les règles, jusqu'au jour où sa femme le quitte en emmenant les enfants après avoir trouvé une lettre d'une certaine Coco dans sa poche. Barn qui était irréprochable jusqu'alors ne comprend pas ce qui se passe... Voilà que le patron l'emmène aux putes et qu'il tombe justement sur Coco, mais comment cette lettre d'amour s'est-elle retrouvée dans sa poche! Pis chez lui il y a cette femme de ménage, malgré toute son efficacité elle est d'une laideur et surtout d'une froideur qui l'agace.... 

Alors que Coco tombe sous le charme d'un chauffeur de Taxi, voilà que Barn se fait justement renversé par un taxi.... Et n'est-il pas plus hasardeux que ce dernier est un client de sa femme de ménage... qui était aussi celle des premiers mariés tués... 

Nicky est une profileuse qui a ses manières bien à elle, rester avec les cadavres, instaurer une ouverture d'esprit qui peut lui permettre de communiquer avec eux... Cela l'aide à trouver des solutions aux problèmes inextricables! Mais cette enquête est un parcours d'indices qui semblent tous être en commun sans pour autant qu'on parvienne à éclaircir les fils... 

Mais ce qui les lient c'est le photographe, ou plus exactement son épouse... Car celle-ci était promise à un autre homme, tombée sous le charme de Tom, Betty annule son union la veille de son mariage en annonçant à son futur mari qu'elle le quitte et avortera de leur enfant.... Il n'en a jamais rien su mais elle est partie et a gardé l'enfant qu'elle élève avec Tom... Sauf que son ex, que tout le monde croyait mort dans l'avion qu'il devait avoir pris le lendemain de leur mariage, est bien vivant et cherche à se venger depuis tout ce temps... 

Il à mis au point un stratagème hors du commun, chauffeur de taxi la nuit il a mis à profit son temps pour avoir un plan qui mettrait toutes les culpabilités sur le nouveau mari de son ex... Et il a crée quelque chose de spectaculaire, draguant la prostituée du capitaine, faisant foirer le couple de l'autre flic et faisant peur à la profileuse... Il s'est ensuite incrusté dans la vie de ses victimes avant de passer la haine qu'il a toujours pour son ex femme sur ses femmes tout juste mariés... 

Il va passer à l'action et avoir enfin la femme de toute sa rage, il va aller vers Betty et accomplir le dernier acte de sa vengeance. Il commencera par l'amputer des deux bras puis il lui fera passer une poupée dans son corps, un accouchement à l'envers, pour lui faire payer de lui avoir pris son enfant à lui... Car Betty ne lui a rien dit, il ne sait pas que la fillette qu'il emmène dans une valise est en faite sa propre fille. 

Il va la jeter dans une rivière quand la voiture dérape, la valise remonte et la fillette s'en réchappe... Lynch, Barn et Nicki découvrent Tom au milieu du carnage et comprennent enfin la manigance qui a eu lieu dans leur os... Mais pour la fillette est-il trop tard? Nicki part à sa recherche et la retrouve à côté de la valise, terrifiée.... 

Quelques mois plus tard, Tom tente tant bien que mal de continuer de vivre avec Alice mais cette dernière pense souvent à sa maman. Elle a gardé en souvenir la peluche que Nicki avait le jour où elle l'a retrouvée... Babylone est devenu son confident et son ami.... Tom à pu trouver une femme de ménage pour l'aider, elle avait de bonnes références comme par exemple chez un policier... Le jour de son anniversaire elle lui propose de lui faire son repas, ce qu'il accepte volontiers. 

Avec Alice ils se préparent à fêter quand la petite fille remarque que les cheveux de la femme de ménage glissent sur son crâne... Madame Plim n'est autre que l'ex de Betty, qui n'est finalement pas mort noyé dans l'accident de voiture, et qui cherche toujours vengeance... Mais alors qu'il a un couteau à la main et se prépare à passer à l'action, il se prend une balle, venue de l'extérieur.... Nicki était là et a tué pour la première fois... 

Ce livre laissé un goût amer par sa fin... Après tout qu'en est-il du frère de Lynch? Et Barn retrouvera-t-il sa femme? Un goût d'inachevé dans un récit machiavélique et frisant la paranoïa...

vendredi 22 janvier 2016

L'inconnu de la villa Bellagio (Bellagio & Co 3) - Leanne Banks

Ravissante, simple, sérieuse, Amelia se retrouve projetée dans le cadre idyllique des Keys, sous le soleil de Floride, comme assistante personnelle de Lillian Bellagio, une grande dame du luxe et de la mode. Un job aux airs de vacances pour Amelia, qui profite pleinement de son temps libre. C’est ainsi qu’un soir, elle se laisse courtiser par un inconnu au charme ensorcelant, prénommé Jack. Pour Amelia, c’est le coup de foudre. Mais, bientôt, elle découvre que Jack est le fils naturel de Dario Bellagio, le mari de Lillian, et qu’il est peut-être en train de se servir d’elle pour approcher la grande dame. Révoltée, trahie dans ses sentiments et dans son amour-propre, Amelia décide cependant de se taire et de voir jusqu’où Jack est capable d’aller dans le mensonge...

Mon avis:
Dans ce dernier tome on retrouve Amélia qui est venue remplacer l'assistante de Trina dans le tome 2. Elle était avec son fiancé depuis plus de 12 ans (il se sont rencontrés il avaient 13 ans!) quand ce dernier a subitement rompu avec elle. 

Grâce à Trina, Jenna, Liz et aussi Chad, elle avait retrouvé des amis qui l'encourageaient dans cette rupture. Mais avec une famille qui croit au mariage, et surtout avec 3 sœurs dont 2 mariées très jeunes, Amélia a préféré ne rien annoncer de suite... 

Toujours aussi douée pour résoudre les soucis et les conflits dans les service de Bellagio Shoes, elle est envoyé chez Lillian Bellagio qui n'est autre que la reine mère que tout le monde évite vu qu'elle a une réputation qui la précède! Mais Amélia n'y tient pas compte, de toute manière cette mission loin de chez elle ne peut que lui être favorable pour oublier Will. 

Arrivée sur place elle y fait la rencontre de Jack, un bad boy ténébreux, sexy mais aussi terriblement mystérieux! Et pour cause, Jack ne veut pas se dévoiler à Amélia vu qu'il n'est autre que le fils caché du défunt mari de Lillian et qu'il cherche à tout prix à se faire une place chez Bellagio Shoes. 

Mais l'attirance qu'il éprouve pour Amélia le met à mal dans son projet, il succombe fortement au charme de la jeune Magnolia comme il aime l'appeler. Entre son travail pour Lillian et l'arrivée de Brooke, Amélia ne sait plus d'où donner de la tête. 

Brooke (que l'on avait découvert dans le tome un comme une jeune femme extravertie et laissant choir son futur mari à l'autel le jour du mariage) n'a toujours pas changé et si elle est chez sa tante c'est pour faire oublier à son père ses dernières frasques qui l'on menée seins nues en une des magasines!!! Mais Amélia saura-t-elle lui faire entendre raison comme le souhaite Lillian? 

En effet cette dernière est certaine que la bonne influence d'Amélia pourrait faire changer le comportement de Brooke... Mais à peine lors de leur première sortie, Brooke fait déjà des siennes, Amélia aura fort à faire pour la convaincre de faire profil bas et de se trouver un travail! Mais Brooke n'a de yeux que pour Ian, musicien star qui par ailleurs est un ami de Jack...

Mais quand Jack finit par partir, Amélia ne s'en sent que plus mal! Alors qu'elle n'est sa surprise de retour au bercail, de le trouver dans les locaux de Bellagio! Elle se sent alors trahie par cet homme qu'elle pensait connaître... 

Mais si Jack a bien repris un peu les rennes en prenant un poste au comité de Bellagio, il a fort à faire face à Marc le mari de Jenny! Effectivement ce dernier le voit comme une taupe, un arriviste ou pire et il le soupçonne de vouloir prendre le pouvoir... Pourtant ce n'est pas faute de donner de bonnes idées, mais tout ce que Jack entreprend n'est pas pris en considération.... Lillian lui ayant promis de garder le secret sur leur relation, Jack s'efforce de se faire une place autant chez Bellagio que de reprendre le cœur de Amélia.... 

Quand son oncle vient à souffrir d'un accident et qu'il doit partir à son chevet, qu'elle n'est pas sa surprise de voir débarquer Amélia pour le soutenir.... Et quand à son retour il se fait une place plus grande dans sa vie, il va même jusqu'à se faire inviter au mariage de la sœur d'Amélia... Pour le plus grand bonheur de cette dernière, car même si elle n'ose le lui avouer elle commence à avoir de forts sentiments pour lui. Pour son plus grand bonheur, Jack s'entend à merveille avec tout le monde et se permet même de remettre Will en place avec l'approbation de toute sa famille... 

Tout irait pour le mieux, si au cours d'une réception, Lillian ne romprait pas le secret en avouant devant tout le Bellagio que Jack est le fils de son défunt mari.... Alors que Jack pense que ce n'est pas le moment Amélia lui vient en réconfort malgré son sentiment, une nouvelle fois, d'avoir été enduite en erreur... Marc accepte alors enfin son cousin, non sans avoir entrepris des démarches de vérification auparavant!!!! 

Connaissant le manque de confiance qu'Amélia à en lui, Jack ne la demande pas en mariage, mais lui offre un diamant qu'elle peut transformer en collier ou en bague.... 

Une fin heureuse pour tous? Mais Brooke alors????

mercredi 20 janvier 2016

Un secret aux yeux ambrés (Bellagio & Co 2) - Leanne Banks

Trina Roberts, attachée de presse chez Bellagio & Co, savait bien que passer la nuit avec son collègue Walker n’était pas l’idée du siècle. Mais la soirée avait été si géniale, il y avait une telle alchimie entre eux deux qu’elle n’a pas pu résister. Trina savait aussi que Walker ne cherchait rien de sérieux – du moins, pas avec elle. Alors, lorsqu’il a accepté un poste à l’autre bout du monde, elle a en quelque sorte oublié de lui parler de l’enfant qu’elle attendait… et qu’elle était de toute façon déterminée à élever seule. Sauf qu’aujourd’hui, un an et demi après, Walker est de retour. Et qu’il vient de découvrir la vérité…

Mon avis:
Dans le premier tome, Walker est sur le point d'épouser Brooke lorsque celle-ci s'enfuit en le laissant humilié à l'autel! Comme le show télévisé a tout montré, les paparazzis le poursuivent et il se cache dans un bar... 

Trina travaille chez Bellagio et a déjà pu voir Walker à de nombreuses reprises! Elle l'a toujours trouvé intéressant et plein de charme, quand au bar elle le voit triste et dans son coin elle se dit qu'elle pourrait au moins aller le réconforter après ce qu'il lui est arrivé... Walker se livre à elle et lui explique sa situation, Trina lui propose son canapé afin de ne pas affronter ce qui l'attend surement chez lui et les voilà partis pour chez elle. S'ensuit une conversation alcoolisée mais à cœur ouvert et les deux finissent par se jeter l'un sur l'autre. 

Une nuit, une seule puis Walker disparait et part travailler à Paris, ce qui ne dérange absolument pas Trina qui n'avait jamais pensé à plus qu'une nuit. Mais de cette seule nuit elle va avoir la surprise de se savoir enceinte, neuf mois plus tard Maddie vient la combler de bonheur. Malgré le stress elle n'a jamais rien lâché et elle est la seule à savoir qui est le père de son enfant. Alors qu'elle vient enfin de voir tout se stabiliser: Maddie qui commence à faire ses nuits, les gardes auprès de la crèche du travail, sa mère qui commence à la laisser un peu tranquille et surtout une promotion au travail, voilà que Walker fait un retour inattendu dans sa vie! 

Et en tant que nouvelle responsable elle devra travailler étroitement avec lui sur le nouveau projet pub de Bellagio Shoes! Elle se sent mal à l'aide surtout vis-à-vis de son secret mais fini par le lui confier. Walker n'en croit pas un mot, après tout il a subit une vasectomie afin de justement ne jamais avoir d'enfant. Il ne voulait pas répéter l'incompétence paternelle qu'il a eu comme exemple! Vexée de se voir en fille facile à ses yeux, Trina lui dit le fond de sa pensée et Walker insiste pour avoir un test ADN qui clarifiera enfin toute la situation! Qu'elle n'est pas sa surprise de se savoir le père de Maddie! 

Mais alors qu'il n'envisageait aucunement de devenir père il veut que sa fille ne manque de rien, financièrement parlant car il ne croit pas pouvoir offrir plus. Il va alors mettre un plan de trouver un nouveau papa pour Maddie et accessoirement un homme dans la vie de Trina, mais cela le chiffonne. Il ne sait pas pourquoi mais cette femme l'attire plus que tout et bien vite les deux finissent par succomber à nouveau. 

Entre deux a lieu le mariage de Jenna et Marc, au cours du quel les surprises s'enchaînent mais on peut ainsi ravoir des nouvelles de son amie Anna qui est finalement en couple avec Justin le cousin de Marc et ils attendent leur premier enfant

Puis vient s'ajouter à l'histoire BJ, le frère de Walker qui débarque chez lui et lui demande du travail car il a sa petite amie enceinte... Il se propose de prendre n'importe quel poste et cherche activement un logement pour lui et Danielle. Trina aide Walker à trouver le meilleur poste pour lui et donne divers conseils sur la grossesse à Danielle. Ces derniers veulent un mariage simple et avant la naissance de leur enfant, mais Walker n'est pas doué alors Trina lui conseille de demander à sa mère qui elle pourra en quelques jours organiser une superbe cérémonie. Bj et Danielle mariées, c'est Harry l'oncle que Walker doit avoir à l’œil depuis son opération qui tombe sous le charme de la mère de Trina! 

Trina et Walker se sentent sur leur petit nuage malgré le reste, sauf que Trina veut des certitudes pour l'avenir et que Walker n'est pas certain de pouvoir lui faire de promesses. Survient alors l'ex mari de Trina! À 19 ans et afin de se rebeller, elle s'était mariée sur un coup de tête avec un homme à peine rencontré... Trina pensait avoir tout fait pour s'en débarrasser mais voilà que les papiers du tribunal n'avaient pas été correctement signés, ce qui fait que son divorce n'est pas officiel. 

Son ex mari débarque à la réception de la naissance du fils de Bj et annonce à tous que non seulement il va reprendre ses droits mais aussi engager une procédure pour avoir un partage des biens plus important car c'est ce qui l'importe. Quand il aperçoit la fille de Trina il fait comprendre à l'audience que pour le coup c'est sa fille, légalement parlant. 

Walker et Bj le mettent dehors mais cela fait aussi comprendre à Walker à quel point il tient à Trina et à Maddie. Il va alors réussir le tour de force, grâce à son oncle Harry et à quelques connaissances, de faire annuler ce mariage et d'effrayer suffisamment l'ex mari de Trina pour qu'il en revienne plus jamais! 

Il convainc ainsi Trina qu'il peut être là pour elle et que cette dernière peut avoir confiance en lui, il lui demande alors de partager sa vie au grand jour! Mais la plus grande surprise de Trina est d'assister dans la foulée à un nouveau mariage, celui de sa mère et de Harry!

mardi 19 janvier 2016

Une mariée en talons hauts (Bellagio & Co 1) - Leanne Banks

Créer des chaussures de luxe, voilà la passion de Jenna Prillaman. Alors, quand Bellagio – marque prestigieuse et célébrissime – lui demande de dessiner les chaussures de mariage d’une héritière très en vue, Jenna se sent pousser des ailes. Le retour sur terre ne tarde pas, hélas ! Jenna découvre que son héritière est une jeune femme capricieuse, une véritable peste, qui réclame une patience infinie. Et les ennuis ne s’arrêtent pas là : il lui devient de plus en plus difficile de travailler avec son nouveau boss, Marc Waterson. Ce n’est pas qu’il soit désagréable, non ! Bien au contraire… Or, si Jenna a un principe auquel elle ne déroge pas, c’est celui-ci : ne jamais, jamais mélanger vie professionnelle et vie privée…

Mon avis:
Ce premier tome nous raconte l'histoire de Jenna et Marc. 

Marc est le vice-président de Bellagio Shoes et il a toujours fait un petit effet à Jenna qui n'est que l'assistante de Sal. Mais depuis quelques temps Sal a des soucis avec l'alcool et c'est Jenna qui fait quasi tous les croquis que Sal présente. Rien d'étonnant donc à ce que Marc pense que les dessins qu'il voit soient ceux de Sal sauf que ce dernier vient d'entrer en cure de désintoxication et à prévenu le patron de la situation.... 

Marc a besoin de Jenna pour un très gros contrat qui a un rapport avec sa cousine Brooke et ça en revanche ce n'est pas une superbe nouvelle, car il sait que sa cousine doit à tout prix redorer son image et se marier ou elle verra ses vivres coupés par son père. Marc a la lourde tâche de faire en sorte que tout se passe comme il faut, autant pour sa cousine que pour la mise en avant de la marque... 

Ce qu'il n'attendait pas c'est que cette jeune femme pimente sa vie... Jenna l'attaque un jour de front en lui avouant son désir pour lui et depuis lors s'engage entre les deux une aventure torride qui risque à tout moment de déraper sur le travail. Mais surtout Jenna a peur que la vérité de son dossier ne vienne à être dévoilée, elle n'a jamais fini ses études de styliste et n'a donc pas pu obtenir son diplôme contrairement à ce que Sal a annoncé à Marc. 

D'aventure passionnelle en vie cachée au bureau, Jenna est sur un petit nuage mais se sent mal de ne pas pouvoir vivre cet relation comme elle le voudrait, mais au final elle savait très bien dans quoi elle s'engageait! 

Marc, qui espérait épouser une jeune femme sans ambitions et qui se serait occupé de la maison et des enfants, commence à ressentir des choses pour Jenna et malgré le bonheur que cela lui apporte il prend également peur... 

Le jour du mariage, Brooke annule tout et s'enfuit avec l'aide de Jenna qui lui prête sa voiture. Ce qui aurait pu passer sans s'ébruiter, sauf que Brooke était suivie pour un show télévisé et que le cameraman a repéré la fuite! Jenna se retrouve sous le feu des projecteurs et la présentatrice va, non seulement, faire savoir qu'elle a aidé Brooke mais révéler son secret au grand jour et devant Marc! 

Virée, Jenna déprime sur son canapé entourée de sa bande d'amis de toujours. Mais Marc n'a pas dit son dernier mot et il va mettre au point un plan pour que le président de Bellagio Shoes voit le réel talent qu'elle a! Non seulement il réussi son pari fou mais surtout il va lui prouver à quel point leur aventure était devenu importante pour lui et lui démontrer l'amour qu'il éprouve pour elle. Il lui demandera de revenir à Bellagie Shoes mais aussi d'entrer officiellement dans sa vie!

lundi 18 janvier 2016

Je vous demande le droit de mourir - Vincent Humbert

" Pourquoi les médecins se sont-ils acharnés sur moi pour me maintenir en vie ? De quel droit ? [..] Dans mon cas, me faire vivre, forcer le destin pour me sauver à tout prix et faire de moi ce que je suis désormais était une connerie. " 
En décembre 2002, Vincent Humbert, jeune tétraplégique, aveugle et muet, sollicite du président de la République le droit de mourir, qui lui est refusé. Cloué sur son lit d'hôpital, conscient de l'immense chagrin qu'il cause à ses proches et particulièrement à sa mère, Marie, qui veille sur lui sans relâche, Vincent n'attend qu'une chose la délivrance qui mettra un terme à son supplice. Son cri à la mort et ses confidences déchirantes ont relancé le débat sur l'euthanasie. La justice peut-elle refuser une mort digne à ceux que la vie a abandonnés ?

Mon avis:
Comme la vie est cruelle et ce livre en est un triste récit! 

Vincent à toute sa vie devant lui, un métier qui le passionne, une petite copine qu'il aime, deux grands frères qui ont toujours veillé sur lui et ses parents, même divorcés, qui l'ont toujours soutenu... 

Mais voilà qu'à tout juste 19 ans, alors que sa véritable vie d'adulte débutait, Vincent a un terrible accident qui le met dans un coma profond. Ce coma durera 9 mois, durant lesquels l'équipe médicale s'acharnera à le maintenant en "vie" et ira jusqu'à déclarer à sa mère qu'elle n'est plus responsable de ses choix vu qu'il est majeur... 

À son réveil, Vincent est tétraplégique, aveugle, muet et les médecins pensent qu'il ne retrouvera jamais aucune capacité y compris l’intellect. Mais sa mère ne laissera jamais tomber, elle ne le laissera pas une seule seconde dans l'abîme de ces médecins et infirmières qui vont et viennent mais qui pensent déjà que son fils est loin! 

Alors que pendant 9 mois ils étaient aux petits soins pour son fils, les voilà qui en viennent à lui dire d'abandonner tout espoir! Mais qui sont-ils pour réagir ainsi? Ont-il mis cet enfant au monde? L'ont-il vu faire mil progrès? Ils se contentent de passer, sans vraiment voir la capacité qu'elle voit chez son fils... 

Elle se battra durant des mois pour apprendre à son fils à communiquer en langage de l'alphabet, chaque jour elle réapprendra à son fils chaque lettre, puis avec patience et récidive elle pourra communiquer avec lui, chose que les médecins jugeaient impossible! En mettant sa main dans la sienne et en épelant l'alphabet, son fils lui presse sa main de son pouce quand il choisi une lettre, puis on recommence jusqu'à avoir une phrase. Cela prend du temps et de la patience mais la mère de Vincent veut y croire. 

Mais après 2 ans et plus aucun progrès, les médecins leur annoncent qu'il faut partir. Partir dans un endroit où on laisserai Vincent mourir en le privant de l'aspect médical (kiné, ergo, osthéo, physio, etc) qui l’aide à tenir jusqu’à présent... 

Alors Vincent va tout faire pour que le président aie connaissance de son histoire. Lui qui pensait juste avoir une réponse, va voir son histoire exposé dans tous les journaux, locaux et internationaux. Car au final s'il voulait avoir un espoir, c'était celui de mourir car il ne lui en reste plus aucun. 

Mais pas mourir dans une maison de repos, non il voudrait le droit de mourir maintenant. Car pour lui, au point où il en est avec ses douleurs, c'est la meilleur fin possible. C'est une mort joyeuse et qui ne peut que lui apporter du réconfort, et cela toute sa famille l'a compris et a fini par l'accepter.

Mais le président, tout puissant soit-il, ne peut accorder le droit de mourir. On est en 2002 et il n'y a aucune loi sur ce sujet en France. Comme dit Vincent: on ne laisse souffrir un animal car c'est impensable mais un humain.... Et c'est tout à fait se ressenti... Un animal qui souffre et qui n'a pas d'issue favorable on ne le laisse pas souffrir mais on préfère l'euthanasier, en revanche un homme qui demande le droit de mourir, qui souffre et à qui le corps médical ne donne aucune chance, lui doit souffrir le reste de sa vie! 

Alors le combat de Vincent est devenu celui de tous les autres, de ceux qui n'ont plus la capacité de s'exprimer! Il va devenir la voix de ceux qui se battent pour instaurer une loi sur l'euthanasie médicalement assistée. Et il sait que ce combat ne lui servira pas à lui mais il aime l'idée de se battre pour les autres et que sa mort serve à quelque chose de plus grand que l'arrêt de ses souffrances... 

Car même si l'euthanasie est interdite il veut mourir et il a un plan pour y arriver. Il voulait l'appui du président mais ce dernier ne peut rien faire, l'idée de se faire tuer par une tierce personne ne convient pas à sa mère. Alors il lui fait promettre de se battre encore les 6 mois demandés par le président et qui doivent servir à le "requinquer", mais à ce terme sa mère devra l'aider à partir... Une date que eux seuls connaissent et qu'ils ont symboliquement choisi! 

Ce livre a été écrit par Frédéric Veille, qui a recueillis tous les propos de Vincent grâce à son langage alphabétique personnel et à qui la mère de Vincent a apporté son aide en donnant de plus amples informations sur certains passages... Frédéric a pu voir le dévouement de milliers de personnes qui soutenait Vincent avec des lettres, des poèmes, des chansons, des mémoires d'école et des histoires vraies aussi touchantes que la sienne... 

Mais ce livre ne retrace pas la fin de l'histoire... Le 24 septembre 2003, soit 3 ans après son accident, la mère de Vincent lui injectera une forte dose d'un produit qui le mettra dans un profond coma. Malgré l'intervention rapide d'un infirmier et l'effort médical, un médecin mettra fin aux jours de Vincent en accord avec sa famille. Vincent est parti pour une vie qu'il juge bien meilleur que celle qu'il aurait vécu ici-bas... 

La mère et le médecin de Vincent seront tous les deux arrêtés et une enquête sera ouverte, à l'époque la mère de Vincent risquait 5 ans de prison et le médecin la prison à vie. Tous les deux seront acquittés 3 ans plus tard. Vincent a pu mourir aussi dignement qu'il l'espérait et sa maman a tenu la promesse qu'elle lui avait faite, celle de ne pas le laisser dans un mouroir des années de souffrance pour au final pas de progrès médicalement envisageables!

dimanche 17 janvier 2016

Une mère innocente condamnée à mort aux États-Unis - Jacques Secretan

Cela fait plus de vingt ans que Debra Milke a été condamnée à mort pour un crime horrible qu'elle nie avoir commis : l'assassinat de son enfant de quatre ans. Depuis décembre 1989, elle est emprisonnée en Arizona et se bat pour faire reconnaître son innocence. L'un des deux hommes directement impliqués dans le meurtre de son fils affirma initialement qu'elle avait commandité le crime, avant de se rétracter. Sans conséquence pour Debra, sa condamnation ayant déjà été prononcée. Pour elle, tout s'est joué en une demi-heure, au cours d'une conversation avec un policier, sans enregistrement ni procès-verbal. Par la suite, ce policier qui était chargé de l'enquête déclara avoir obtenu ses aveux, ce qu'elle a toujours farouchement nié. Dès 2008, l'espoir renaît pour cette mère en deuil, ses appels semblent enfin être entendus. Elle ne sera sans doute pas exécutée, mais sera-t-elle libérée ? Une affaire passionnante et révoltante qui n'est hélas pas exceptionnelle : depuis 1977, après une période de dix ans sans exécution, cent trente-huit condamnés à mort - dont une femme - ont été reconnus innocents aux Etats-Unis. Deux autres cas de condamnations à la peine capitale sont évoqués dans ces pages : celui de Robert Garza, arrêté en 2003 et qui attend dans le couloir de la mort du Texas que son innocence soit démontrée. Et celui de Jaime Elizalde qui, lui, a été exécuté dans ce même Etat en janvier 2006 pour le meurtre de deux trafiquants de drogue. Ses avocats n'ont pas pu apporter la preuve absolue que les deux témoins présentés contre lui avaient menti. Tout devrait être fait pour éviter qu'une erreur judiciaire ne soit commise, en particulier lorsque la peine de mort est requise. Ce livre est là pour attester qu'entre ce que garantit la Constitution des Etats-Unis et la réalité, il y a parfois de cruels dérapages. 

Mon avis:
Cette histoire est en réalité un documentaire qui relate la terrible machine judiciaire américaine, et surtout ses failles et ses déboires! Elle relate l'histoire d'une jeune femme qui, non seulement aura perdu son enfant d'à peine quatre ans, mais qui aura la vie passée sous un rouleau compresseur fait d'erreurs judiciaires, de bavures et sans possibilité de se défendre.

Jacques Secretan est un journaliste et écrivain vaudois qui mène depuis des années des missions afin de faire éclater la vérité sur le système judiciaire américain, malade, affaibli par la corruption et rutilant de cruauté. Ce système ne laissait aucune chance à ceux qui était pris dedans... 

Il retrace, avec multiples démarches, l’ambiguïté d'un dossier qui n'aurait jamais du être, ne cesserait-ce, que validé! Comment sous la seule et unique version d'un policier, une jeune femme a-t-elle pu se retrouver derrière les barreaux? Car aucune preuve solide n'est venue étayer le dossier à charge contre Debra Milke! 

La seule chose qui constituait ce dossier était le témoignage du policier qui l'avait interrogé et lui avait annoncé la mort de son fils, témoignage relaté car aucune preuve de cet entrevue ne subsiste! Le policier n'avait pas pris de tierce personne avec lui et n'avait pas jugé utile d'enregistrer la conversation, il ne lui a pas permis d'avoir l'avocat qu'elle a pourtant réclamé et ne lui a jamais laissé le moindre espoir. 

Il a témoigné des années plus tard qu'il avait jugé coupable du meurtre de son fils, à un moment de l'enquête où il ne l'avait encore jamais vue! Il s'est basé sur son interprétation des propos d'un junkie qui n'était autre que l'amie du propriétaire de Debra. Ce dernier a sans doute tué le fils de Debra après avoir vu un dossier de police d'assurances, qui indiquait qu'en tel cas Debra toucherai 5'000 dollars. 

A cet époque (1989) cette somme représentait assez aux yeux de cet homme pour tuer un enfant. L'homme avait déjà demandé un emprunt auprès de Debra et de son propriétaire James. Il représentait donc un éventuel coupable. De même que James, à qui Debra avait annoncé son futur départ. Lui qui l'avait vainement courtisée peut être a-t-il vu le meurtre se on fils comme une chance pour lui de la voir rester à ses côtés et qu'il pourrait épauler! 

Et pourtant c'est sur Debra que l'inspecteur a jeté la totale culpabilité de l'affaire même s'il a également mis derrière les barreaux les deux hommes. Ces derniers n'auront pas l'occasion de défendre Debra dans un de ces procès, tout comme tout autre témoin en sa faveur! Elle n'aura en aucun cas la possibilité de se défendre et qui plus est, aura pour tout protection celle d'un avocat, commis d'office, qui avouera plus tard n'être pas à la hauteur de la tâche qui lui avait été confiée!

Debra attendra plus de 20 ans derrière les barreaux et aura enfin des avocats dignes de ce nom. Mais malgré toutes les preuves du complot monté contre elle et avec l'appui d'une partie du système judiciaire, elle sera encore dans sa cellule à la sortie de ce livre en 2011 soit 22 ans après sa condamnation! 

Sans preuves, avec ses droits bafoués, on se demande comment cette femme a fait pour tenir le coup sans lâcher son espoir! Mais surtout on se demande comment, après avoir découvert les 19 autres affaires tordues faites par le même inspecteur de police, cet homme peut encore avoir un poste haut gradé et avoir la confiance du système américain! 

Se livre se termine avec Debra derrière les barreaux, fort heureusement une révision de son procès prouvera sa totale innocence en mars 2015! Cette femme qui a eu l'horreur de savoir son fils de 4 ans tué par balles pour un motif, encore aujourd'hui inconnu, aura passé 27 ans de sa vie en prison pour le seul et unique témoignage d'un policier! Le système américain dans toute sa splendeur de bulldozer! 

À noter que ce livre retrace également d'autres cas d'erreurs judiciaires qui n'auront pas tous vu la vie des prisonniers sauve!

samedi 16 janvier 2016

Cougar Club - Susan McBride

Kat, Carla et Elise sont belles, sexy et ont un job de rêve... Une vie parfaite ! Mais après quarante ans, tout se complique ! 
Dans la même journée, Kat se fait virer parce que son patron la juge trop vieille et elle surprend son copain la main dans le slip. De son côté, Carla doit déjouer les ambitions d'une plantureuse assistante aux dents longues et à la jupe trop courte. Quant à Elise, elle soupçonne son mari chirurgien de jouer au docteur avec quelqu'un d'autre. 
Prêtes à tout pour protéger leur territoire, elles lancent l'offensive et se découvrent une nouvelle passion : les hommes beaucoup, beaucoup plus jeunes. Bienvenue au Cougar Club ! 
Un Sex and the City rugissant d'humour en plein cœur du Missouri !

Mon avis:
Kat, Carla et Elise sont des amies d'enfance qui se sont éloignées aussi bien géographiquement qu'amicalement en grandissant. Après un revers Kat revient dans la petite ville de Saint-Louis et revient aussi dans la vie de ses deux amies de toujours... Malgré l'éloignement des 20 dernières années, les trois copines sont toujours les mêmes avec les années en plus et la langue toujours aussi bien pendue!

Kat est partie très vite de Saint Louis, elle a travaillé de nombreuses années pour la même boîte de pub. Sauf que passé la quarantaine la sécurité de l'emploi semble bien précaire dans ce milieu où règne l’apparence... Faisant passer cela pour une restructuration, le patron de Kat la met à la porte et en rentrant ce jour là elle retrouve son copain devant un site porno! C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase pour cette jeune femme qui a déjà pardonné l'infidélité de son copain avec une étudiante! Oui il est bien plus jeune qu'elle, mais elle avait toujours pensé qu'il pourrait se rattraper.. 

La voilà de retour chez ses parents à Saint Louis, où en plus d'être dans un état moral déplorable, elle va devoir encore écouter les serments de sa sœur, agent immobilier mariée à qui tout réussi. Ses parents se réjouissent de son retour mais Kat comprend très vite que si elle veut se reprendre en main il lui faut se trouver une nouvelle voie professionnelle et surtout un appartement bien à elle!

Carla est la star de Saint-Louis, depuis le temps qu'elle est la journaliste du téléjournal, elle à toute la ville dans sa poche! Son amant est bien plus jeune qu'elle mais il lui donne ce qu'elle attend de lui.. peut être même plus mais elle ne se l'avoue pas! Quand elle commence à comprendre que son boss, qui n'est autre que son ex mari, lui joue un plan très foireux pour la mettre hors jeu, elle cherche par tous les moyens à se venger et à se mettre à l'abri! 

Après tout elle aussi est passée par là: quand elle est arrivée au journal elle était jeune et douée mais elle sait très bien qu'elle doit son avancée professionnelle pour être passée dans le lit du boss. Pour elle il a alors, à l'époque, évincé la journaliste en titre... Et voilà qu'aujourd'hui c'est une jeune blonde à forte poitrine qui est dans le lit de son ex-mari et qui cherche à lui prendre son poste! 

Autant dire qu'elle ne va pas se laisse faire, quitte à se mettre à dos son amant, quitte à devenir limite parano et quitte à faire intervenir des détectives par le biais de ses avocats! Elle veut conserver sa place à tout prix et compte sur l'aide de ses amies mais aussi celle de Jesse, son meilleur ami gay qui est à ses côtés depuis des années... 

Elise est une dermatologue qui ne manque pas de travail! Des trois amies, c'est la seule qui a eu un mariage avec enfant, mais maintenant que son fils majeur est parti à l'université, elle se rend compte à quel point elle et son mari son éloignés l'un de l'autre! C'est quasi des inconnus qui se croisent au détour de leur vies respectives, il faut dire que son mari est lui même médecin et que leur emploi du temps est respectivement chargé! 

Quand au détour d'un rdv avec un nouveau patient elle croise l'ancien coach de hockey de son fils, elle fait un bon en arrière et se retrouve à minauder comme une jeunette... Mais l'heure n'est pas aux aventures, elle se rend compte qu'elle doit surtout mettre les choses au point avec son mari car elle est certaine qu'il a une liaison!  

Qu'elle sera la réaction d'Elise quand elle saura que son mari à une liaison de longue date avec son associé? C'est Carla qui, au détour d'une soirée, croise les deux amants et oblige Michael à dire la vérité à Elise! Une fois la bombe annoncée à leur fils, les deux se sentent bien plus légers et Elise se sent revivre auprès d'Evan l'ancien Coach de son fils... 

Carla aura la surprise de voir que son ex-mari avait bel et bien tout fait pour qu'elle quitte d'elle même son poste, elle l'apprendra de la bouche du grand directeur qui, lui, n'a jamais eu l'intention de l'évincer de son poste! Autant rassurée qu'elle le peut elle retrouve son jeune amant en se disant que ses sentiments sont peut être plus grands que juste un bon coup! 

Quand à Kat elle se reprend en main et trouve une galerie avec studio au-dessus qu'elle s'empresse de louer afin de reprendre une fois pour toutes sa vie en main.... Et si dans ses nuits quelques jeunes hommes sont de passages ce n'est en tout cas pas à son ex qu'elle repensera surtout après qu'il ait tenté en vain de revenir. 

jeudi 14 janvier 2016

La lame du boucher - James Patterson

Alex Cross, le flic vedette de la police de Washington, a vu sa vie basculer le jour où sa femme Maria est morte dans ses bras, abattue par un mystérieux tireur. Depuis, il a démissionné et, après un passage au FBI, rouvert son cabinet de psychologue. Il peut enfin profiter de l’amour des siens : Nana Mama, sa grand-mère, et ses enfants Damon, Jannie et Alex Jr. Mais aujourd’hui, John Sampson, son ancien équipier, a besoin de lui pour traquer un criminel hors normes, un violeur en série qui écume les quartiers chic de la capitale et dont les victimes, terrorisées, refusent de parler. Et voici les deux hommes lancés à un rythme haletant sur une piste sanglante qui leur fera croiser la mafia new-yorkaise et peut-être, enfin, l’assassin de Maria.

Mon avis:
Alex et Maria filent le parfait amour. Avec deux jeunes enfants ils arrivent tout de même à encore trouver du temps pour eux. Alex est flic et Maria est assistante sociale, ils leur arrivent de parler de leurs métiers et surtout des affaires qu'ils ont à gérer et actuellement Maria est sur le cas d'une jeune femme violée et agressée qui ne veut pourtant rien révéler de celui qui a commis ces actes horribles. Alex va bientôt avoir à faire à cet homme que l'on surnomme le boucher et ce à juste titre. 

Le boucher est un horrible personnage, qui après avoir été abusé et violé dans son enfance par son père boucher, c'est vengé en le tuant. Depuis il est devenu le tueur préféré de la mafia car rien ne l'arrête et surtout pas les remords. Mais les temps changent et le boucher n'est qu'un psychopathe supplémentaire à arrêter. 

Il va se venger d'une de ses victimes en la tuant et en tuant l'assistante à qui elle a parlé qui n'est autre que Maria la femme d'Alex. Un soir en allant la chercher au travail, il a le temps de la prendre une dernière fois dans les bras juste avant d'entendre deux détonations, et voilà que Maria meurt dans ses bras malgré ses efforts pour la sauver. Malgré l'enquête rapide et les soupçons sur le boucher, ce dernier ayant un alibi, Alex doit faire face au mystère que reste la mort de Maria. 

Mais le boucher continue son carnage et surtout sa double vie, il a une femme et deux enfants et réside un quartier cossu puis mène aussi ses contrats autant pour la mafia que pour d'autres commanditaires! Mais le parrain de la mafia tend les rênes à son fils et ce dernier ne supporte pas le boucher, il met sa tête à prix et dès lors c'est un carnage par intermittence qui commence.

Alex a lui quitte la police malgré une carrière au sein du FBI qui était plus que prometteuse. Il s'est installé avec ses enfants et surtout sa grand-mère qui l'aide à prendre soin de ses merveilles en l'absence de Maria. Il a repris son travail de psychologue mais John, son ancien équipier, va bien vite venir réclamer son aide afin de pouvoir résoudre une affaire liée, dit-il, à la mort de Maria.

John et Alex se mettent sur les traces du boucher qu'ils finiront par capturer puis John avouera à Alex que c'est le second du boucher qui avait tué Maria. Mais une fois l'enquête finie, Alex est-il vraiment prêt à arrêter tout ça?

mardi 12 janvier 2016

Un avenir en famille - Ellen Hartman

La vie n’est pas simple lorsqu’on est père célibataire d’une jeune fille de treize ans en pleine crise d’adolescence : Bryan ne sait plus comment s’y prendre avec sa fille Allie. Il vient d’apprendre qu’elle tourmente l’un de ses camarades de classe, et que lui et sa fille sont convoqués à un entretien avec le jeune garçon et sa mère ! Excédé, Bryan est bien décidé à obtenir d’Allie qu’elle s’excuse sincèrement auprès de Tim, son camarade. Et sa détermination se renforce encore quand il rencontre Claire, la mère de Tim, une jeune femme fascinante dont la vulnérabilité le touche au plus profond de lui-même… 

Mon avis:
Bryan était une star montante du hockey, qui malgré la mauvaise expérience d'avoir été entraîné par son père qui était plus que tyrannique avec lui, n’a jamais perdu sa passion. Sur le point de devenir papa il a un accident bête qui le prive de sa passion et se voit contraint de prendre un emploie de commercial. 

Souvent sur les routes, très peu présent, c'est à peine s'il voit sa fille grandir et un jour sa femme décide de divorcer puis de suivre sa passion et de partir en tournée loin de lui en lui laissant leur fille. Allie qui vient d'avoir 13 ans a bien de la peine à s'adapter à cette nouvelle vie, sa mère lui manque, son père doit s'absenter pour son travail et même si elle adore sa tante rien n'est plus comme avant. 

Elle continue d'aimer le hockey et c'est bien la seule chose qui la relie à son père, mais l'âge n'aide pas et elle devient un peu la risée des autres, garçon manqué pour son adoration du hockey mais aussi car elle n'a pas de petit ami, ni de passe-temps de fille! La voilà qui joue du point pour faire entendre sa voix. 

Claire a eu une enfance difficile avec sa sœur gravement malade mais avec qui elle partageait tous les petits moments qu'ils soient joyeux ou non. À peine installée dans sa nouvelle université elle perd sa sœur et se battra depuis lors pour ne jamais plus s'attacher. Le seul moment où elle a baissé sa garde, c'est celui où elle a rencontré le père de son fils et bien qu'elle aime Tim plus que tout elle vit avec la peur de voir quelque chose lui arriver. 

Tim qui à 13 ans vient d'arriver avec sa mère dans une nouvelle ville après encore un énième déménagement. Il veut s'intégrer au plus vite et pense y arriver grâce au hockey. Commençant à s'intéresser aux filles il est pris dans le sillage d'Allie et rencontre sa furie et ses points quand il essaie de l'embrasser.

Voilà comment les deux jeunes se retrouve chez l'entraîneur et que les parents sont convoqués. Si les enfants se murent dans un silence pesant les parents doivent faire avec une attirance qui leur fait peur autant à l'un qu'à l'autre. 

Mais comment résister à Clare quand la médiation d'Allie fait que Bryan devra passer 6 semaines à des entretiens et des mesures de réhabilitation? Comment continuer son métier alors qu'il veut rester auprès d'Allie plus souvent et être là pour elle? Bryan se voit obliger de revoir son cursus et de prendre un emploi qui ne le mènera plus sur les routes sans arrêt. 

Quand à Clare elle est mise au pied du mur par Tim, qui ne supporte plus l'idée de devoir encore déménager sous prétexte que le travail de sa mère les y oblige. Mais Clare est-elle vraiment prête à avouer être sous le charme de Bryan? Et surtout acceptera-t-elle enfin de se poser dans une ville? 

La fugue de son fils va lui faire ouvrir les yeux sur les deux choses et Bryan lui offrira non seulement une nouvelle famille mais aussi enfin le vrai bonheur.

lundi 11 janvier 2016

Le garçon d'à côté - Katrina Kittle

Dans la banlieue tranquille du Middle West où Sarah vit avec ses enfants, Nate et Danny, la nouvelle fait l’effet d’une bombe : leurs voisins, et amis, les Kendricks sont accusés de pédophilie. L’horreur était sous ses yeux, et pourtant Sarah n’a rien vu, rien senti...
Malgré l’équilibre fragile qu’elle tente de maintenir au sein de sa famille depuis la mort de son mari, elle décide d’accueillir Jordan, le fils des Kendricks, victime d’abus. Sarah, Nate et Danny – l’adulte, l’adolescent et l’enfant – vont devoir changer de regard, réinventer leurs rôles respectifs et leurs certitudes pour redonner à Jordan goût à la vie et l’aider à grandir.

Mon avis:
Cette terrible histoire est racontée à quatre voix, chaque protagoniste raconte son ressenti de l'histoire au fur et à mesure mais tout en se suivant, un chapitre par voix pour à chaque fois plus de terreur, de drame et d'enquête...

Sarah vit seule avec ses deux enfants Danny qui a10 ans et Nate qui en a 17. Ils ont vécu la mort de Roy à peine deux ans auparavant, et souffrent encore du manque qu'il a laissé quand il a perdu son combat contre le cancer. 

Sarah a eu des moments très difficiles mais grâce à beaucoup de soutien elle a pu se relever et même si elle n'a pu se résoudre à garder son restaurant elle reprend peu à peu son activité de cuisinière mais à domicile. 

Danny est un enfant qui à un peu de retard dans l'apprentissage mais qui fait le bonheur de sa maman et Nate est un bon ado qui prend ses marques, essaie de mettre à rude épreuve sa mère même si au fond c'est uniquement car il ne sait comment s'ouvrir à elle.

Une des personnes qui a aidé Sarah dans les pires moments c'était Courtney. Au départ les deux femmes se sont liées d'amitié, Courtney passait beaucoup de temps à soutenir moralement Sarah et elle prenait souvent ses enfants chez elle. D'ailleurs le fils de Courtney, Jordan, allait dans la même classe que Danny et Sarah se sentait en confiance avec la famille Kendrick. Courtney est médecin tout comme l'était son défunt mari, ils avaient d'ailleurs travaillé ensemble. 

Rien ne présageait l'horreur qui va s'abattre un matin sur Sarah et sur la petite ville tranquille qu'elle réside. Car les apparences sont bien trompeuses et en l'occurrence, tout ce petit monde va tomber de haut!

Un matin sur le chemin Sarah rencontre Jordan qui s'en va à l'école, en retard il semble en plus malade et Sarah se dit qu'elle rend un service à Courtney en le prenant en voiture, mais au milieu du chemin, Jordan descend vomir dans des toilettes et Sarah le retrouve avec une seringue plantée dans le cou! Elle pense qu'il a fait une overdose et, tout en le conduisant à l'hôpital, tente de comprendre ce que peut pousser une enfant de 10 ans à tenter mettre fin à ses jours. 

Après l'avoir déposé aux urgences et s'être faite reconduire elle tente d'aller chez Courtney et trouve un amas de policiers, son monde bascule en entendant les accusation de pédophilie sur la famille Kendriks, autant sur le mari que sur Courtney. D'abord dans le déni, Sarah va devoir lutter pour accepter l'idée que la personne qu'elle considérait comme une amie n'est en réalité qu'une menteuse manipulatrice qui a tout fait pour se rapprocher d'elle afin surtout de se rapprocher de ses enfants! 

Sarah ne va pas en croire tout ce que le policier Kramble va lui apprendre. Mais le plus dur sera pour ses enfants et les ragots que la ville va s'acharner à raconter sur son dos, n'était-elle pas amie avec cette infâme personne!

Danny quand à lui commence à comprendre que si, du jour au lendemain, Jordan a commencé à lui dire des méchancetés c'était surtout pour l'éloigner de sa maison et de l'horreur qui y régnait, car il sait lui que sa mère essaie de faire tomber Danny dans ses filets. Danny en a souffert à l'époque mais maintenant il comprend ce qui se passe et il espère que Jordan pourra aller mieux.

Nate est touché par cette histoire car la mère de Jordan lui a fait des avances, à l'époque il n'en croyait rien mais elle est devenue de plus en plus précise dans ses gestes et l'a même embrassé. Nate s'était dit à l'époque que Jordan devait ne vraiment pas avoir de chance d'avoir une mère aussi tordue, maintenant qu'il sait la vérité il s'en veut de ne pas avoir, une seule fois, dit à sa mère ce qui se passait. 

Il tente de nouer contact avec Jordan et alors que ce dernier ne veut voir personne il accepte ce contact. Nate va alors proposer à sa mère l'impensable: accueillir Jordan en tant que famille d’accueil. Alors que Sarah ne s'attendant vraiment pas à un tel engagement, Nate va lui prouver que c'est quelque chose qui lui tient vraiment à cœur.

Sarah accepte, mais quand elle et sa propre famille ne sont pas encore complètement guéris de la perte de Roy, accueillir un enfant cassé par son passé est-ce vraiment une bonne idée? Entre la thérapie que Jordan doit suivre et la suite de l'enquête, la famille va devoir passer par des phases qu'on ne peut imaginer. 

Jordan va devoir accepter d'être au sein d'une famille qui ne lui veut aucun mal. Nate va devoir apprendre à côtoyer un enfant qui ,même s'il cherche la conversation, ne supporte pas le contact physique quel qu'il soit. Danny va devoir casser le lourd secret qu'il porte et avouer avoir dérober un cd qui est à lui seul la preuve accablante contre Courtney. 

Car si toutes les preuves peuvent mettre le père de Jordan en prison à vie, aucune n'est encore trouvable contre sa mère. Jordan est dans le déni et pense qu'elle va guérir de sa maladie. Il n'imagine pas que sa propre mère est aussi malade que son père, un jour elle va aller jusqu'à s'échapper afin de venir lui parler, pas pour s'excuser mais pour s'assurer qu'il a caché le cd qui peut la mettre en prison. Même si Jordan sait que sa mère ne changera pas il veut y croire. 

C'est Danny qui finit par montrer le cd à Nate. Ce dernier se hâte de le montre à sa mère et au policier Kramble. Ils ont enfin la preuve qu'il leur manquait pour pouvoir inculper Courtney au même titre que Mark. Alors qu'elle est au fond de sa cellule, Sarah finit par aller la voir et réuni son courage pour lui dire tout ce qu'elle en pense. 

Le lendemain, Courtney se suicide et c'est un coup très dur pour Jordan. Il fini par raconter à Sarah qu'il la haïssait plus que tout mais que tant qu'elle était vivante il n'avait pas ce droit, il tombe enfin dans ses bras et pleure de tout son corps.

L'histoire nous mène plus loin, Jordan a finalement été adopté par Sarah et avec ses frères il ira à l'université. Sarah et Bobby Kramble se sont mis en ménage et vivent heureux en cette journée du mariage de Nate qui permet de réunir toute la famille et de se raconter encore et encore les anecdotes les plus drôles sur les trois frères.

jeudi 7 janvier 2016

Holy Lola - Dominique Sampiero & Tiffany Tavernier

" Une petite fille se balance d'avant en arrière, s'accroche à mes vêtements, un bambin recroquevillé sur lui-même cache sa tête dans ses mains, depuis combien de nuits, à se fermer au monde, laissant filer derrière le noir de ses paupières son souffle et tout désir de vivre. 
 Les nounous s'activent et leurs mains caressent des fronts, mouchent les nez et les yeux, essuient les larmes, de temps en temps, elles rient, c'est le premier remède ici, doux comme une fleur, d'autres retournent les bébés comme des poupées en plastique, les yeux cernés, trop peu nombreuses pour avoir le temps d'aimer les vies qu'elles effleurent, par peur de s'attacher à tant de néant dans de si petits corps. 
- Et lui ? 
- Non, il est déjà pris.
- Et elle ? 
- Inadoptable, miss. " 

Mon avis:
Isabelle et Jacques arrivent au Cambodge avec une fatigue prenante, la peur de l'inconnu mais surtout l'espoir! Car s'ils voyagent pour la toute première fois ce n'est pas en tant que touristes mais afin de venir adopter un enfant. 

Isabelle a appris sa stérilité après des examens compliqués, longs mais surtout douloureux autant pour elle que pour leur couple. Ils se donnent là une chance de devenir une famille à part entière. Mais malgré toute la documentation qu'ils ont lu, ils ne s'attendent pas à ce qui va leur arriver. 

Déjà à l'hôtel l'ambiance n'est pas toujours au beau fixe, ici on est des numéros qui attendent qu'on leur propose un enfant. Et à ce jeu là les américains sont les plus forts, eux n'ont même pas à se déplacer et à chercher chaque jour par leur propres moyens! Non ils ont des catalogues, car ils y mettent des sommes d'argent incroyables! Voilà comment on devient une famille au Cambodge, en payant pour les frais de l'enfant, les frais administratifs, les frais du personnel des divers ministères, les frais du personnel des orphelinats, en payant toujours et encore, et surtout en payant toujours plus chaque jour pour que son dossier avance vite... 

Alors qu'Isabelle et Jacques vont chaque jour le tour de tous les orphelinats, ils se rendent vite comptent qu'aucun enfant n'est à l'adoption, ils s'inquiètent aussi de la provenance de ces enfants dont on n'hésite pas à falsifier les papiers pour qu'ils soient adoptables!  

L'hôtel est remplis de français tels qu'eux: en quête d'un enfant. Mais l'ambiance n'y est pas toujours cordiale, car chacun s'épie, se jauge, estimant que l'autre a plus de chance que soi... Mais malgré les hauts et les bas, ces gens-là vivent les mêmes désagréments et se forcent à rester souder malgré la tempête qui guette! Car le déplacement est cher, la vie sur place non mais les honoraires des mafieux, lui, dépasse tout entendement. Mais peut-t-on vraiment mettre un prix sur un enfant? 

Alors que chaque jour qui passe est une déprime de plus à l'approche de la date de départ qu'ils se sont fixé, Isabelle et Jacques n'y croient plus. Ils en ont marre de se faire balader d'un endroit à l'autre, où tout ce qu'on leur propose c'est de voir la misère de ces enfants qui ne sont pas adoptables et que l'on va laisser mourir car ils sont malades... Des maladies qui pourraient se soigner mais qui coûtent beaucoup... Puis le miracle survient, un jour où ils ne l'attendent plus on leur présente Lola en leur disant qu'elle est pour eux. Le ciel est enfin entrain de remonter à sa place et leur cœur rempli de joie... 

Maintenant qu'un enfant leur est attribué commence l'attente des résultats médicaux qu'il est impératif de passer. Puis quand tout est enfin passé, il faut entamer les démarches administratives et encore payer, payer un peu ici, un peu là-bas mais c'est bien la seule façon de faire avancer son dossier. Isabelle passe du temps à apprivoiser Lola, pendant que Jacques court d'un ministère à un autre en sortant à chaque fois son porte monnaie... 

Plus l'heure du départ approche, plus l'angoisse de ne pas parvenir à obtenir tous les papiers s'amasse. Il faut aller vite dans un pays qui ne supporte pas être bousculé, mais quand on veut devenir une famille on se sent prêt à chambouler quelques fois les codes! Le jour du départ arrive avec enfin la possibilité de voir ces familles se construire, ailleurs, pour mieux revenir un jour montrer à leur enfants d'où ils viennent et le combat qu'eux ont fait pour devenir de simples parents.