jeudi 9 février 2017

Et mes yeux se sont fermés - Patrick Bard

A priori, Maëlle n'est pas différente des autres filles de seize ans. Cette année-là, elle passe de plus en plus de temps sur Facebook, abandonne le sport, modifie sa façon de s'habiller, quitte son petit ami... Sans hésitation ni compromis, elle prend un virage à 180 degrés. C'est pour, croit-elle, sauver le monde, qu'elle rejoint l'organisation Daech. Un an plus tard, Maëlle revient pourtant de Syrie.

Mon avis:
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 livres empruntés 
Défi Lecture 2017: Validé le 65 (Un livre qui ne va nulle part ailleurs)
En lisant le résumé de ce livre à la bibliothèque, j'ai juste pensé que c'était amplement d'actualité et ça m'intriguait. J'ai déjà eu l'occasion de regarder plusieurs reportages sur les conflits actuels et sur le rôle des "recruteurs", et bien sur on entend assez souvent parler de ses jeunes enrôlés qui croient partir dans un monde merveilleux. Malgré tout ce livre prend au tripes et est haletant jusqu'au bout! 

Maëlle a 16 ans et vit avec sa sœur Jeanne et sa mère. Son père est parti après la demande de divorce de sa mère pour infidélité. Si au début Maëlle allait le voir tout les 15 jours elle a arrêté après un drame qu'elle n'a jamais confié à sa mère. Seule sa sœur connait les motifs de cette rupture franche. Maëlle était donc en rébellion contre son père, à un âge pas forcément facile pour une jeune fille. Elle a toujours eu un caractère protecteur envers les minorités ou les situations qui lui semblaient nécessiter l'intervention d'un tiers. La famine, la guerre, le racisme, tout cela et bien plus encore inquiète Maëlle. Elle a du coup on profil parfait pour un recruteur! Et c'est fou à quel point cette jeune fille va se faire manipuler mentalement, comme bien d'autres dans la vie réelle... Car cette histoire, malgré sa justesse, reste une fiction. Malheureusement la fiction est plus que semblable à ce que certains jeunes ont vécus ces dernières années... Maëlle fini par rentrer en France avec l'aide de sa mère mais c'est pour se retrouver aux mains de la police, enceinte et sans plus de repères... 

Dans cette histoire on aura à chaque chapitre une voix différente, celle de la mère de Maëlle mais aussi de Jeanne sa sœur, de son premier petit ami, de la fille qui a fait le voyage avec elle jusqu'en Syrie et qui y est encore, de son second mari et père de son bébé, de son enseignant et aussi de la personne qui s'occupe d'elle depuis son retour en France. Divers avis qui retracent le chemin de Maëlle, son parcours, ses erreurs, les choses que les adultes ont refusé de voir avant qu'il ne soit trop tard. Mais aussi de ce qui se passe vraiment en Syrie quand les jeunes y arrivent... Des passages qui font réfléchir même si l'on sait vaguement ce qui si passe. Certains passages était ahurissants mais on fini par se dire que certains jeunes pourraient y croire et c'est encore plus choquant. J'ai terminé cette lecture très rapidement car je voulais avoir le fin mot de l'histoire. On n'a pas beaucoup d’éléments sur le futur mais c'était marquant.

Un livre pour faire réfléchir, un livre accessible aux jeunes qui peuvent voir le parcours banal d'une jeune fille en perdition qui va trouver refuge dans une nouvelle famille mais qui finit par se perdre dans un monde qu'elle ne connaît pas réellement. On y retrouve aussi toutes les aberrations sur les complots, les mauvaises informations des religions et surtout l'ignorance de certains qui mènent à la perte de beaucoup de vies!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !