mardi 21 février 2017

La vitesse sur la peau - Fanny Chiarello

Depuis un an, Elina ne parle plus à personne, ni en famille ni eau collège. Son activité principale est de végéter parmi les végétaux. Au Jardin des Plantes, elle fait la plante, assise sur un bans. Personne ne l'a jamais abordée, pour lui demander l'heure, son prénom ou même un mouchoir.
Puis un jour elle se met à courir, mais en sens inverse des aiguilles d'une montre, pour rembobiner le temps jusqu'à la retrouver, elle, sa mère disparue. 
Et quelqu'un lui adresse enfin la parole. Violette, une ancienne marathonienne en fauteuil roulant, une femme livre, déroutante.
Grâce à sa présence, Elina va réapprendre à parler, danser, crier. À pleurer aussi. Car Violette possède un secret bouleversant.

Mon avis:
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 livres empruntés 
Défi Lecture 2017: Validé le 25 (Un livre emprunté à la bibliothèque)
En prenant ce livre je m'attendais à un sujet délicat et effectivement c'était le cas, mais c'était écris avec beaucoup de justesse. 

Elina a perdu sa maman dans un accident, elle venait de déposer sa fille chez son père dont elle était divorcé et repartait quand elle s'est fait faucher par une voiture alors qu'elle était à vélo. Elle n'a eu aucune chance... Depuis Elina s'est réfugiée dans le silence car, pour elle, la parole signifie lier un fil avec l'autre personne et donc créer des sentiments avec cette dernière. Du coup le silence lui semble meilleur. Elle ne parle plus, ne rit plus, n'a plus d'amies, ne fait plus grand chose à part passer son temps entre l'école et le Jardin des Plantes. 

Un jour pourtant elle a l'impression de voir passer sa mère et elle se met à courir derrière elle, dans le sens contraire des autres coureurs... C'est ce jour là qu'elle remarque la présence de Violette. Une dame en chaise roulante qui semble si connaître aussi bien dans la course à pied que dans les plantes! Elle va commencer à écouter Violette et ses conseils, à partager du temps avec cette dernière... Violette qui a perdu ses jambes dans un accident causé par une épilepsie quelle ne se connaissait pas!

Puis à force de temps, la parole revient. Alors que ni sa grand-mère adorée, ni son père ni sa belle-mère aimante n'avait réussi à la sortir de ce mutisme, Elina peut enfin penser à la vie... Mais le secret de Violette les rattrappe et met un coup à ce nouveau bonheur instable... 

Même si je m'attendais à la révélation, la fin m'a surprise! Elina est une jeune fille qui a du grandir bien trop vite et le monde dans lequel elle va aimer évoluer est bien loin de celui des jeunes... Un livre très sympa pour parler de l'abandon que récent un survivant...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !