mercredi 10 mai 2017

La mémoire trouée - Élisabeth Combres

Cachée derrière le fauteuil, Emma n'a rien vu de l'assassinat, de sa mère, mais a tout entendu. Rwanda, avril 1994, la folie meurtrière explose. Pas un habitant tutsi ne doit être épargné. Pourtant la fillette survit. Car la vie réserve aussi des moments de grâce, des rencontres déterminantes... L'écriture tout en pudeur de ce roman sur le drame du génocide rwandais lui donne une force magistrale.

Mon avis:
Défi Lecture 2017: Validé le 18 (Un livre qui parle des personnes âgées)
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 livres empruntés

Ce livre nous emporte, avec des personnages fictifs, vers l'horreur du génocide rwandais. L'histoire nous est apportée par une petite fille, Emma, qui n'a commis aucune faute mais qui va voir toute sa famille tuée car ils sont Tutsi. Sa mère la cache juste avant le drame et la somme de survivre à l'horreur. Elle va alors attendre, cachée, le temps que toute sa famille meure et que les assassins repartent. Puis elle va marcher le plus vite possible, et le plus loin de chez elle, pour sauver sa peau.

Emma est recueillie par une vielle femme Hutu qui sait qu'elle ne risque pas grand chose pour sa vie. Mais en cachant une jeune fille Tutsi elle est elle aussi mise à mort dès cet instant. Et pourtant elle ne peut la laisser repartir seule dans l'abjecte guerre. Cette vielle femme n'a plus son mari et aucun enfant. Elle va devenir comme une grand-mère pour Emma qui l'appellera ainsi. Entre Emma et Mukecuru la complicité est naissante mais fragile qui perdurera des années.

Mais Emma doit apaiser les démons de son passé afin de pouvoir faire face à l'avenir. Elle va rencontrer un jeune garçon qui semble porter toute la douleur du monde sur ses épaules ainsi qu'un vieil homme qui promet l'aider dans la chasse de ses fantômes ! Mais Emma doit aussi retourner sur les ruines de son ancienne maison et ce afin que son esprit puisse enfin trouver un peu de quiétude. C'était une très belle histoire, racontée simplement pour que ce soit accessible aux plus jeunes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !